Déclaration de Mme Federica MOGHERINI, Haute Représentante de l’Union européenne/Vice-présidente de la Commission européenne, au nom de l’UE, à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes. Le 2 novembre 2015.

Les médias sont le reflet de nos sociétés : s’ils sont libres et critiques, nous sommes libres et en sécurité. Néanmoins, en cette Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes, les reporters de nombreux pays à travers le monde doivent de plus en plus faire face à des tentatives d’intimidation et à des actes de violence.

Les attaques commises contre des journalistes sont des attaques non seulement contre ceux qui en sont victimes, mais également contre la liberté d’expression et la liberté des médias.
L’UE attend des autorités des États qu’elles respectent pleinement leurs obligations internationales, enquêtent sur ces crimes avec efficacité et diligence et en toute indépendance et veillent à ce que leurs auteurs et instigateurs, étatiques ou non étatiques, soient traduits en justice.

Mme Federica MOGHERINI, Haute Représentante de l’Union européenne/Vice-présidente de la Commission européenne