L’univers vu par le télescope Hubble

La montagne mystique

La montagne mystique

Digne d’une œuvre d’art contemporain, cette photographie représente un gigantesque ensemble de gaz brûlants et de poussières, situé à 7 500 années-lumière de la planète Terre. Baptisée « la montagne mystique », cette colonne longue de trois années-lumière se trouve dans la région de la nébuleuse de la Carène. La masse énorme, travaillée par les forces cosmiques, donne naissance à des étoiles.

 

La nébuleuse du Crabe

La nébuleuse du Crabe

La nébuleuse du Crabe doit son apparence déchiquetée à l’explosion d’une étoile qui a dégagé une incommensurable quantité de lumière. Ce phénomène de supernova aurait été observé par des astronomes chinois en 1054, avant que l’intensité lumineuse de l’explosion ne faiblisse et ne soit plus observable à l’œil nu. La nébuleuse s’étend autour d’un pulsar, une sorte d’étoile qui tourne sur elle-même à très grande vitesse.

 

La nébuleuse de la Lyre

La nébuleuse de la Lyre

Œil céleste ou lagon stellaire ? La nébuleuse de la Lyre, située à plus de 2 000 années-lumière de nous, possède une forme aussi élégante que les nuances colorées qui la distinguent. Cet objet céleste se concentre autour d’un point central lumineux : il s’agit d’une naine blanche, une étoile à la surface extrêmement chaude. La nébuleuse, qui est toujours en expansion, doit ses différentes couleurs aux gaz qui la composent et aux filtres de perception du télescope Hubble.

 

ngc-1300

NGC 1300

Le télescope Hubble a pu observer une galaxie située à 61 millions d’années-lumière de notre planète… Une distance difficilement concevable. Cette galaxie, qui porte le nom de NGC 1300, se trouve dans la constellation de l’Eridan. Elle est un peu plus grande que notre propre galaxie, la Voie Lactée. NGC 1300 possède notamment des étoiles supergéantes, dont la masse peut atteindre douze fois la taille de notre Soleil.

 

La galaxie du Sombrero

La galaxie du Sombrero

La galaxie du Sombrero semble tout droit sortie d’un film de science fiction. Sa forme elliptique se déploie autour d’un noyau central d’étoiles très brillantes. Il est d’ailleurs possible d’observer la galaxie du Sombrero, aussi appelée M104, à l’œil nu depuis la planète Terre. Il faut cependant un bon télescope pour espérer apercevoir la barrière de matière qui forme une ceinture autour de la galaxie.
La nébuleuse d’Orion

La nébuleuse d’Orion

La nébuleuse d’Orion appartient à la constellation du même nom, dans la galaxie de la Voie Lactée, où se trouve aussi notre système solaire. On estime que la nébuleuse d’Orion se trouve entre 1 300 et 1 500 années-lumière de la planète Terre. On peut apercevoir, sur ce cliché, plus de 3 000 étoiles de tailles différentes, nées au cœur des tourbillons de gaz et de poussière de la nébuleuse.

1 2
Niger Inter

GRATUIT
VOIR