Nous avons suivi avec une grande consternation, depuis l’extérieur du Niger, les évènements liés au retour au bercail de Monsieur Hama AMADOU, Président du MODEN-FA LUMANA AFRICA, Vice Président de l’ARDR. Nous sommes choqué et écœuré par la grande brutalité avec laquelle les forces de l’ordre ont traité les militants, amis, sympathisants et tous ceux qui ont tenté pacifiquement d’accueillir Monsieur Hama AMADOU de l’aéroport de Niamey à son domicile.

Nous tenons en cette circonstance, à dénoncer avec la plus grande énergie cette attitude du gouvernement faite d’usage abusif et gratuit de la violence, face à des citoyens venus exercer librement et dans le calme, un droit humain fondamental reconnu par la Constitution de notre pays. Nous tenons également à déplorer les multiples arrestations opérées au sein de l’opposition, et exige du Gouvernement la libération immédiate de tous les militants arbitrairement arrêtés.

De même, l’arrestation de Monsieur Hama AMADOU et son incarcération, alors que l’intéressé a publiquement annoncé son intention de se présenter à la justice, en vertu du mandat d’arrêt national émis contre lui, est un acte irréfléchi de plus, du pouvoir de Mahamadou Issoufou, dont les conséquences nuisent gravement à la quiétude sociale et à l’unité nationale.

Aussi, nous engageons le Gouvernement de Mahamadou Issoufou au respect scrupuleux des droits de Monsieur Hama AMADOU et le tiendra pour seul et unique responsables de tout ce qui pourrait lui arriver.

Nous appelons enfin les militants et sympathisants de l’opposition à demeurer mobilisés pour répondre à tout mot d’ordre de l’ARDR.

Signé : Elhadji SEINI OUMAROU
Chef de file de l’opposition depuis l Exterieur du Niger

Niger Inter

GRATUIT
VOIR