Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a pris part jeudi 10 décembre 2015, à Cotonou au Bénin, aux Cérémonies Nationales d’hommages officiels au Feu Général Mathieu Kérékou, ancien Président de la République du Bénin, décédé le 14 octobre 2015 à l’âge de 82 ans.

A son arrivée à l’aéroport international de Cotonou, le Président de la République a été accueilli à la passerelle de l’avion par son homologue béninois Dr. Boni Yayi. Après l’exécution des hymnes nationaux des deux pays et le passage en revue des troupes qui lui rendaient les honneurs, le Président Issoufou Mahamadou a été salué par les membres du Gouvernement béninois et les hautes personnalités civiles et militaires du Bénin. SE. Issoufou Mahamadou a également été chaleureusement accueilli par la communauté nigérienne vivant au Bénin.

A l’issue d’un entretien en tête-à-tête avec le Président béninois, le Chef de l’Etat, répondant à la presse, a dit que ce n’est pas seulement le peuple béninois qui pleure la disparition du Président Mathieu Kérékou, le peuple nigérien pleure aussi le Général Kérékou. Le Président Issoufou Mahamadou a souligné qu’il a tenu à être présent à ces cérémonies d’obsèques nationales de Feu le Président Kérékou afin d’exprimer aux autorités et au peuple béninois la compassion du peuple nigérien, et également leur transmettre les condoléances du Niger.

C’est une grande perte pour non seulement le Bénin et le Niger, mais également pour la sous-région ouest-africaine et le Continent africain, car le Président Kérékou a marqué l’histoire du Bénin, de la sous-région et du Continent, a affirmé le Chef de l’Etat.

Les cérémonies nationales d’hommages officiels du Feu Général Mathieu Kérékou se sont déroulées au Stade de l’Amitié de Kouhounou, baptisé lors de ces cérémonies Stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou par le Président béninois. Outre les Présidents Issoufou Mahamadou et Boni Yayi, on notait également la présence des Présidents Muhammadu Buhari du Nigeria et Faure Gnassingbé du Togo. Les Premiers ministres de Côte d’Ivoire et du Gabon, le 1er vice-président de la Guinée Equatoriale, le Président de l’Assemblée Nationale du Mali, le ministre de l’Intérieur du Ghana et l’ambassadeur d’Algérie, ont également représenté les Chefs d’Etat de leurs pays respectifs à ces cérémonies d’hommages et d’adieu à Feu Kérékou.

Au niveau national, toutes les couches socioprofessionnelles, religieuses et traditionnelles, ont été représentées. On peut citer, entre autres, les Présidents des Institutions de la République, le Premier ministre et les membres du Gouvernement, les autorités locales et les corps constitués. Les Chefs des missions diplomatiques et les représentants des organisations internationales étaient également présents au Stade de l’Amitié.

A l’entrée de la dépouille mortelle de Feu Mathieu Kérékou, toute l’assistance s’était levée, dans un moment de grande émotion, pour saluer la mémoire de l’illustre disparu. Vingt et un coups de canon ont marqué cette entrée solennelle. Une messe catholique et des hommages officiels (oraisons funèbres et allocutions) ont mis en exergue les valeurs humaines du défunt Président ainsi que ses qualités d’Homme d’Etat,  »un digne fils de la Nation » connu pour ses valeurs de paix et d’unité nationale,  »le père de la Conférence Nationale des Forces Vives de la Nation »…
Dans une intervention, le Président Boni Yayi a remercié les Chefs d’Etat et leurs représentants qui ont tenu, par leur  »présence réconfortante » à Cotonou, à soutenir le peuple béninois et à partager avec lui  »ce moment de grande tristesse et de profonde émotion ».
Les Chefs d’Etat, dont SE Issoufou Mahamadou, se sont ensuite recueillis devant la dépouille mortelle de Feu le Général Mathieu Kérékou, avant de se rendre à la Salle des Ambassadeurs de la Présidence pour signer le Livre de Condoléances ouvert à cette occasion. La dépouille de Feu Général Kérékou sera inhumée dans la stricte intimité familiale dans son village natal, Kouarfa, près de Natitingou.

Le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de M. Mahamadou Ouhoumoudou, ministre, directeur de Cabinet du Président de la République, Mme Kané Aichatou Boulama, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur et Mme Sandi Saadi, ambassadeur du Niger au Bénin.

Abdourahmane Alilou AP/PR