Le Secrétaire général du ministère nigérien du Tourisme et de l’Artisanat, M. Intakarbeyt Almouden, a procédé, ce jeudi 17 décembre à Madarounfa (35km au sud de Maradi, 600km à l’est de Niamey), à l’inauguration d’un village touristique, construit dans le cadre de la fête tournante du 18 décembre, dénommée « Maradi Kolliya ».Il s’agit d’un espace comprenant 30 bungalows, deux mosquées et un restaurant, construit pour accueillir les touristes qui visitent cette ville historique, marquée notamment par la présence des tombeaux des 99 Saints de l’Islam et d’un lac aux vertus thérapeutiques.

La construction de ce joyau, indique-t-on, procède de « la volonté manifeste » des plus hautes autorités du Niger de doter cette ville historique d’un cadre devant permettre de valoriser les potentialités touristiques de toute la Région dans son ensemble.Plus spécifiquement, la construction de ce village touristique vise à accroître la visibilité du lac et des tombeaux des Saints, à promouvoir, pour la première fois, le tourisme religieux, à contribuer à la modernisation du département, à développer des activités connexes, telles que l’artisanat, le transport, le commerce, etc.Rappelons que les tombeaux des Saints, d’un point de vue historique, remonterait à l’époque du Prophète Mohamed (PSL) et dont les trois principaux sont Jajikarka Ouma, Maaroufoul Kalfi et Sabitoul Banani qui, lors de leur périple, se sont installés au bord du lac Tchad.

ANP