Le ministre de la Santé publique M. Mano Aghali a visité, hier après midi, des services de l’Hôpital National de Niamey qui viennent de bénéficier de gros investissements en matériel de diagnostic.

Le ministre Mano Aghali qui était accompagné de ses collaborateurs a visité les services de l’imagerie médicale et le laboratoire d’examens biochimiques de l’hôpital national de Niamey où ont été récemment installés des appareils et matériels de diagnostic de dernières générations. Le ministre a également visité le chantier du bâtiment où doit être installé bientôt le service d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) dont l’appareil est déjà acquis. A cette occasion, le Directeur Général de l’Hôpital National de Niamey Dr Ali Maazou a salué l’engagement du ministre de la Santé publique M. Mano Aghali, car, a-t-il dit c’est lui qui a bataillé pour que l’Hôpital National de Niamey ait ce scanner de 64 barème le seul au Niger, et qui est rare même dans la sous région.

«Nous allons le gérer avec parcimonie, avec efficience. Le Niger regorge d’intelligence, il faut permettre à l’intelligence de s’exprimer, aux praticiens de disposer d’appareil pour assoir de manière aussi efficace possible leur diagnostic. Ce qui peut se faire maintenant avec cet appareil de haute performance. On est maintenant à l’aise pour poser certains diagnostics. C’est un gain énorme en matière de promptitude. Tout se fait sur place et ça coûte beaucoup moins cher par rapport à l’extérieur », a expliqué le Directeur Général de l’Hôpital National de Niamey au sujet de ce scanner qui a couté plus de 763 millions de francs CFA. Au sujet de l’appareil dont s’est doté l’hôpital et qui permet de faire tous les examens de sang il a dit que c’est un « ouf de soulagement » pour les praticiens qui sont également à l’aise pour les examens biochimiques, en plus des examens biologiques, ce qui permet de prendre de façon efficiente les patients.
Aussi, le bâtiment en finition visité par le ministre da la Santé publique va abriter très bientôt l’IRM, un appareil plus performant que le scanner et qui permet de faire des examens qu’on ne peut pas faire avec d’autres appareils sur certains patients comme les femmes enceintes. C’est un peu plus d’un milliard de francs CFA d’investissement pour l’acquisition de cet appareil qui est déjà sur place. L’hôpital ambitionne aussi de mettre bientôt en place le dispositif pour la médecine légale notamment les tests ADN, a annoncé Dr Ali Maazou.
De son côté le ministre de la Santé publique a relevé et salué les changements intervenus au niveau de l’ Hopital National de Niamey, qui a-t-il dit a connu une métamorphose. M. Mano Aghali a félicité les agents pour leurs efforts avant de rappeler les investissements faits par le gouvernement pour l’achat du scanner, les équipements des laboratoires pour permettre de faire tous les examens dont les praticiens ont besoin pour la prise en charge des patients, ainsi que l’installation très prochaine de l’IRM. «On n’aura plus à évacuer pour certains examens. C’est une fierté. Un grand merci au Président de la République, Sem Issoufou Mahamadou, qui a fait en sorte que tous ces équipements soient acquis et aussi au Premier ministre Brigi Rafini qui a insisté pour que l’hôpital ait un autre visage», a dit M. Mano Aghali.
Aussi il a rappelé les grands investissements faits dans le domaine de la santé dans le cadre du programme de la renaissance, dont la construction de l’hôpital général de Niamey, qui sera bientôt inauguré, et la construction prochaine d’un autre grand hôpital à Maradi. «Le Niger avance doucement, mais surement, et nous pensons que la prise en charge des questions de santé sont au centre des préoccupations de son excellence Elhadj Issoufou Mahamadou », a estimé M. Mano Aghali.

lesahel.org