Les combats entrant dans le cadre de la première phase du Sabre National se poursuivent dans l’arène Salma Dan Rani de Dosso en présence d’un public passionné de lutte traditionnelle. Hier, la quatrième journée a été disputée avec deux oppositions dans la matinée et deux autres dans l’après midi.

La première rencontre de cette journée a mis aux prises les lutteurs de Tillabéri à ceux de Niamey. Si du côté de Tillabéri le seul enjeu était de glaner des points dans la perspective d’un bon classement général, pour les poulains de Barmou Lallé de Niamey, il faut conserver intacts les trois invaincus que sont Yacouba Adamou, Adamou Abdou et Issiakou Moussa. Sans forcer sur leur talent, les trois gladiateurs de la capitale ont dompté une fois de plus leurs adversaires respectifs. Victoire de Yacouba Adamou devant Ousseini Salifou, celle de Adamou Abdou face à Oumarou Dan Rani, et le succès de Issiakou Moussa face à Kassimi Yacouba de Tillabéri. Au décompte final, Niamey l’emporte par 6 victoires contre 4 pour Tillabéri.

Dans la seconde rencontre, Diffa a laissé des plumes face à l’écurie de Zinder. En effet les poulains de l’entraineur Fantagana, ont volé très bas lors de cette rencontre. Et des trois invaincus qui restaient encore à Diffa à l’issue de la 3ème journée, deux sont tombés face à Zinder. Il s’agit du champion du TOLAC 2014 Mansour Issa qui a plié l’échine devant Kabirou Gali et de Kabirou Maï Ankoua qui a chuté face à Dan Gouda Elhadj de Zinder. Le seul atout qui reste aujourd’hui pour l’écurie du Manga est Malam Klé Nboua, un véritable stratège, qui a dompté Sadi koano de Zinder. A l’issue de cette rencontre, Zinder l’emporte par 5 victoires plus 1 nul, contre 4 victoires plus 1 nul pour Diffa.
Lundi après midi, la compétition a opposé en première heure les éliminés de la course au Sabre que sont les écuries de Tillabéri et de Zinder. Une rencontre complètement fade qui paraissait comme une véritable torture pour le public sportif de l’arène Salma Dan Rani de Dosso, tant les lutteurs manquaient d’engagement physique et de détermination. Finalement, cette séance d’ennuis s’est soldée par la victoire mi-figue mi-raisin de Zinder sur le score de 4 victoires plus 3 combats nuls, contre 3 victoires plus 3 combats nuls pour Tillabéri.
En seconde heure, entre Niamey et Diffa, on a assisté à un autre scénario. Un scénario totalement contraire au premier, avec une détermination et un engagement débordants des deux côtés.
La rencontre est allée carrément sur des chapeaux de roue. Premier combat, Issiakou Moussa de Niamey contre Ali Yaro de Diffa. Deux invaincus qui ne se sont pas fait de cadeaux pendant leur combat. C’est finalement l’expérience et la ténacité de Issiakou qui finissent par avoir raison de la détermination de Ali Yaro qui mord la poussière. Le colosse de Niamey, Adamou Abdou, n’a fait qu’une bouchée de Moussa Yacouba de Diffa, envoyé au sol en 58 secondes de combat. Il est indéniable que le colosse de Niamey a de grandes intentions à l’occasion de cette 37ème édition du Sabre National. C’est aussi le cas de son alter égo, Yacouba Adamou. Dans un combat digne d’un grand technicien, il parvient à déséquilibrer le géant Ari Kaboulayé de Diffa, avant de l’envoyer rudement sur le sable fin de l’arène Salma Dan Rani.
Sans nul doute, Yacouba Adamou sera difficile à battre au cours de ce Sabre National. Cette rencontre a véritablement tourné au cauchemar pour l’écurie du Manga qui perd aussi Harouna Moussa battu par Tassiou Ibrahim, et Kabirou Mai Ankoua qui a chuté devant Karimoune Adamou. En revanche, le champion du Tolac Mansour Issa de Diffa, et son coéquipier Malam Klé Mboua, n’ont pas tremblé. Ils ont de fort belle manière décroché leur ticket gagnant en se débarrassant respectivement de Oumarou Ibrahim et de Chaibou Adamou de Niamey. Demain pour le compte de la 5ème journée, le programme prévoit dans la matinée les rencontres Tahoua –Maradi et Agadez –Tillabéri ; et dans l’après midi Diffa-Dosso et Niamey-Zinder.
lesahel.org