Les compétitions de la 37ème édition du Sabre National de la lutte traditionnelle se poursuivent dans l’Arène Salma Dan Rani de Dosso, dans la discipline et le fair-play, sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoul Karim Dan Mallan, et l’animation interminable de Sogolo national, desTchali-tchali, ainsi que des griots, chevilles ouvrières des arènes. A l’issue de la 5ème journée des compétitions, il ne reste que 6 lutteurs invaincus dont 2 de Niamey, 1 d’Agadez, 1 de Tahoua, 1 de Diffa et 1de Dosso.

Les rencontres de la 6ème journée ont opposé, hier, dans la soirée d’hier, la région de Tahoua à celle de Diffa, et ensuite Agadez a affronté la région de Zinder. Au cours de la première rencontre, Yahaya Kaka, l’invaincu de Tahoua a écarté Ali Yaro de Diffa en seulement 34 secondes de combats. Ce qui a permis à Tahoua de garder l’espoir de poursuivre la course au sabre après avoir été privé de ce privilège ces dernières années. La victoire de Yahaya Kaka a incité les autres lutteurs à s’inscrire dans une dynamique de combativité. C’est ainsi qu’ils ont talonné leurs adversaires pour améliorer leur position en termes de classements par nombre de points. En outre, Malam Klé M’Boua de Diffa a trainé Abdoussalam Soumaïla dans le sable en une minute 16 secondes d’échauffourée, et poursuit la course au Sabre National. La région de Tahoua a fini par écraser la région de Diffa par 8 victoires contre 2.

La dernière rencontre de la journée est celle qui a opposé Zinder à Agadez. Lors de ce combat, Rabiou Abdou Kankoura, qui a affronté Siradji Souley de Zinder, s’est imposé en une minute 45 secondes seulement de combats. La région d’Agadez a donné une belle raclée à la région de Zinder en s’imposant par 10 victoires à 0.

A l’issue de cette 6ème journée, six (6) lutteurs restent invaincus. Il s’agit de Yacouba Adamou et Adamou Abdou tous de la région de Niamey ; Kadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso ; Rabiou Abdou Kankoura d’Agadez ; Yahaya Kaka de Tahoua ; et enfin MalamKlé M’Boua de Diffa.

Auparavant, dans la matinée, Dosso à Niamey et Maradi à Tillabéry. Le choc impatiemment attendu est celui entre la région de Dosso et celle Niamey du fait que chacune de ces deux régions a affiché sa détermination a remporter le prestigieux Sabre National. En effet, la mobilisation est tout à fait particulière, car le champion en titre est toujours invaincu. Quoi de plus normal de se mobiliser pour pousser l’unique invaincu à la victoire, selon les supporteurs de la région hôte. C’est pourquoi les amateurs des arènes ont effectué massivement le déplacement de l’Arène Salma Dan Rani de Dosso en vue de soutenir leur champion. La journée a été bénéfique pour Yacouba Adamou de Niamey pour être tombé sur un adversaire de moindre importance en la personne de Toukour Inoussa.

Le combat était totalement en la faveur de YacoubaAdamou. Plus prudent qu’auparavant, YacoubaAdamou connait très bien la surprise de combat. Il a, à cet effet, suivi son challenger pour comprendre de quoi celui-ci est réellement capable, sachant bien que toutes les populations de Niamey sont à l’écoute et n’attendent que la victoire. Par crainte d’être humilié, le lutteur de Dosso a refusé toute tentative stupide. Il observait seulement, connaissant la capacité de nuisance de Yacouba Adamou.

Tirant l’adversaire par surprise, Yacouba a exercé sa force physique pour mettre les genoux et un coude de ToukourInoussa de Dosso au sol,en 5 minutes 40 secondes de combat. YacoubaAdamou a, sans obstacle, arraché son billet pour la suite des compétitions. Le champion en titre Kadri Abdou (IssakaIssaka) de Dosso a quant à lui affronté Issiakou Moussa. Dès le coup d’envoi du juge central, le lutteur de Niamey a adopté le défensif. Après plus de 5 minutes de combats, Issiakou Moussa a engagé une attaque qui lui a été fatale, car Kadri Abdou a déjoué cette tentative. Il a mis à profit l’attaque de son adversaire pour le jeter au sol en 5 minutes 57 secondes sous l’acclamation de ses supporteurs. Kadri Abdou dit IssakaIssaka continue à honorer la région de Dosso en poursuivant allégrement la course. Si pour le deux(2) invaincus de Niamey et de Dosso, la qualification a été facile, ce n’est pas le cas pour Adamou Abdou face à Moussa Oumarou de Dosso. Il a échappé de justesse, suite à une chute libre qui a conduit à la saisie de jury, suite à une réclamation de l’entraineur de Dosso qui estime que la tête de lutteur de Niamey a touché en premier le sol.
Finalement, après avoir visionné le combat à la vidéo,le jury a décidé de ramener les deux(2) lutteurs dans l’aire de combats. A la reprise,Adamou Abdou a changé sa stratégie de combat. Il a fini par prendre l’adversaire par la hanche avant de ramasser sa main et le mettre à genoux. Adamou Abdou a également obtenu son ticket pour la poursuite des compétitions. La rencontre entre Dosso et Niamey s’est soldée par 5 victoires et 2 combats nuls pour Dosso contre 3 victoires plus 2 combats nuls pour Niamey.
La 2ème rencontre de la matinée a mis aux prises Maradi à Tillabéry. Bien que les deux(2) régions aient été toutes éliminées, elles ont néanmoinsoffert aux spectateursdes combats de haute technicité.
A la fin de la rencontre, Tillabéry a tenu en échec Maradi par 5 victoires partout.
Retenons qu’à la 5e journée des compétitions, dans la soirée, la région de Dosso a laminé la région de Diffa par 7 victoires contre 3. Le seul invaincu de Diffa s’est imposé devant ToukourInoussa de Dosso, tandis que le champion en titre a écrasé Abdou Zakari. Concernant la dernière rencontre de la soirée de la 5e journée, Zinder a affronté Niamey. Le premier combat a opposé Issiakou Moussa de Niamey à Abdou Ibrahim de Zinder ; après 12 minutes 17 secondes de pugilat, Issiakou Moussa a succombé devant Abdou Ibrahim. Issiakou est alors écarté de la course. Quant à Adamou Abdou, il a brisé Tassiou Sani de Zinder en 11 secondes de combat, tandis que YacoubaAdamou a pris 6 minutes 19 secondes pour étouffer techniquement et physiquement Halidou Idi de Zinder.
L’essentiel a été fait pour les supporteurs de Niamey, même Issiakou Moussa a cédé face à la pression adverse. Niamey a battu Zinder par 5 victoires et 3 nuls contre 2 victoires plus 3 combats nuls.
Sur un tout autre plan, notons que le concours de  »kirari » s’est tenu le mercredi 13 janvier 2016 dans l’arène Salma Dan Rani de Dosso. Le premier prix a été remporté par Issa Gazagourou de Tahoua, tandis que la 2ème place est revenue à Chapiou Moutari de Zinder, et enfin Oumarou Boubacar Tchéra de Dosso a été classé 3ème. S’agissant du concours d’accoutrement de lutteurs, il s’est déroulé hier matin. C’est Bouzou Maman de Zinder qui a été désigné premier, il est suivi d’AbdousalamSoumaïla de Tahoua, tandis que Saïdou Dan Oudaoua d’Agadez occupe la 3ème place. Précisons que le concours de danse aura lieu ce matin.
lesahel.org