Le Président de la République, SE M. Issoufou Mahamadou, a achevé, dimanche dernier, son périple dans la Région de Maradi par un meeting géant tenu à Dakoro. A l’instar des étapes d’Aguié et Tessaoua, les populations de Dakoro ont réservé au Président de la République un accueil chaleureux où des milliers de personnes se sont déployées de part et d’autre de la grande artère qui traverse la ville jusqu’à la place de la Mairie, seul lieu pouvant contenir l’immense foule.

A leur arrivée sur la place du meeting, le Chef de l’Etat et sa délégation ont été longuement ovationnés après un autre bain de foule pris inopinément à mi-chemin dans la commune de Kornaka où des populations enthousiastes se sont massées le long de la grande route qui traverse la ville pour témoigner leur estime à l’endroit du Chef de l’Etat.

popFief du ministre Conseiller à la Présidence de la République, M. Sanoussi Tambari Jackou, ce dernier, en compagnie de toute la fratrie Tambari, s’est mis en embuscade pour forcer la délégation présidentielle à consacrer assez de temps aux kornakawas, sortis massivement. L’atmosphère était aux retrouvailles et le Président de la République a mesuré l’attachement des populations et des responsables du Canton de Kornaka à l’endroit de sa personne.
Emu de cette visite, le Chef de Canton de Kornaka, l’honorable Maman Tambari a offert au Chef de l’Etat, à son nom et au nom des populations, 10 chevaux harnachés. Quant au ministre Conseiller Sanoussi Tambari Jakou, pour accompagner l’attachement à la terre nourricière du Président Issoufou à travers, notamment son Programme Initiative 3N, a offert au Chef de l’Etat un champ dunaire de 10 hectares.
accueil
A son arrivée au chef-lieu de la Région, le Président de la République a donc été accueilli dans une atmosphère de grande mobilisation et qui rappelle le melting-pot et la symbiose des peuplades nomades et sédentaires du Nord Maradi dans toutes leurs spécificités culturelles. Les différentes cavaleries des Cantons sédentaires se sont alignées sur des superbes montures harnachées avec des chameliers nomades dans toute la splendeur de leurs montures d’apparat. Bref, le Chef de l’Etat et sa délégation étaient émerveillés par une telle mobilisation.
Dans son intervention, qui était le clou du meeting, le Chef de l’Etat a dit manquer de mots pour qualifier ce qu’il ressent à cette grande rencontre avec ses compatriotes du Nord Maradi. Ce genre d’honneur, a dit le Chef de l’Etat, en langue nationale, aux populations de Dakoro « sont les genres de dettes morales qu’un homme puisse mettre les efforts d’une vie à payer. Population de Dakoro, vous m’avez fait un fagot de tiges, je vous le rendrai par un fagot de bois ! ».
Comme il l’a fait aux précédentes étapes, à Dakoro aussi le Chef de l’Etat a échangé avec les populations sur les questions de développement du pays, à travers notamment le travail abattu dans la mise en œuvre du Programme de renaissance. Dakoro en a largement bénéficié dans tous les secteurs et sous-secteurs économiques et sociaux. Les chiffres assénés par le Maire de la Commune de Dakoro et le Préfet du département ont été éloquents en termes comme résultats sur bientôt 5 années d’investissement.
Mais une fois encore, le Chef de l’Etat ne s’est pas laissé à un satisfecit beat. Ainsi a-t-il demandé à ces compatriotes de Dakoro de retrousser plus que jamais leurs manches pour gagner la bataille du développement. « Nous avons tablé sur une mobilisation de 6.000 milliards FCFA pour financer l’ensemble des investissements du programme de renaissance sur 5 années. Nous avons pu mobiliser jusqu’à maintenant 5.800 milliards qui ont permis de concrétiser nos promesses et nos engagements sur le terrain. Certes le gap n’est pas important, mais ce résultat doit nous encourager nous gouvernement comme vous populations à envisager l’avenir de notre pays avec plus de sérénité », a souligné le Président Issoufou Mahamadou.Le Chef de l’Etat a également attiré l’attention des populations de Dakoro, autant que celle de tous les nigériens, sur les thèmes de la sécurité, la paix et la stabilité de notre pays dans un environnement régional et international troublé par toutes sortes de menaces comme la question du terrorisme qu’il faut absolument combattre. Sur ce plan, il a réitéré son engagement à soutenir le combat et le courage de nos Forces de défense et de sécurité, plus que jamais engagées dans la défense de l’intégrité et de la sécurité de notre pays.

Pour exprimer leur immense gratitude au Chef de l’Etat, les chefs traditionnels du Département de Dakoro lui ont offert plusieurs présents, à savoir une chamelle et son mignon chamelon, cadeau du Chef de Groupement Kel Gress d’Azagor, trois magnifiques chevaux harnachés, cadeaux respectifs des Chefs des Cantons de Birnin Lallé, de Bader Goula et de Soli Tagriss et un quatrième du Sarkin Rafi qui est le Chef de Groupement peulh de Korahane Dakoro.

lesahel.org