Après les femmes MRN le vendredi dernier, c’est au tour de la section MRN Niamey de monter au créneau hier pour condamner la tentative de coup d’Etat avorté et apporter son soutien au Président de la République. A cet effet, une déclaration a été rendue public au cours d’une cérémonie organisée à la Maison des jeunes et de la culture Diado Sékou, en présence de plusieurs personnalités et du gouverneur de Niamey à qui, les organisateurs ont remis la déclaration de soutien.

Les organisateurs de la manifestation ont voulu organiser une marche pour aller remettre leur déclaration au gouvernorat de Niamey. Mais, ils se sont pliés à l’interdiction de toute marche par les autorités régionales pour des raisons de quiétude. Dans sa déclaration, la MRN –Niamey a dit son incompréhension devant cette tentative de déstabilisation entreprise par  »un groupuscule de Nigériens égarés et guidés par l’égoïsme ». En effet, pour les signataires de la déclaration, cette tentative de déstabilisation intervient à un moment où le programme de la renaissance a atteint sa vitesse de croisière, au moment où le peuple nigérien a rompu avec la famine qu’il a connue des décennies durant et au moment où le peuple est en train de se préparer dans la quiétude pour les prochaines élections générales de février 2016.

C’est pourquoi, la MRN Niamey a qualifié cette tentative de coup d’Etat de  »projet funeste » et  »d’insulte au peuple nigérien ». Les partis membres de la MRN ont fermement condamné cet acte de haute trahison et ont apporté leur soutien indéfectible et sans faille au Président de la République et au gouvernement. Ils ont demandé au gouvernement de diligenter une enquête et de traduire devant les juridictions les auteurs, complices et commanditaires de ce projet insensé. Les partis membres de la MRN ont profité de cette occasion pour annoncer qu’ils abordent avec sérénité les prochaines élections générales et ont demandé à leurs militants de se mobiliser pour sortir massivement le 21 février pour exercer leur droit de vote.
Dans leur déclaration, les partis membres de la majorité présidentielle ont présenté leurs vœux de nouvel An au peuple nigérien. Ils ont enfin dit une prière à la mémoire des soldats tombés sur le champ d’honneur et des victimes civiles de la barbarie de la secte Boko haram.
Peu après avoir reçu la déclaration de soutien des mains de Elhadji Samaila Hatimi, président de la MRN Niamey, le gouverneur de la région de Niamey a dit toute sa joie devant ce geste des militants MRN.  »S’il y a une région qui doit être reconnaissante envers le Chef de l’Etat, c’est bien la région de Niamey » a déclaré M. Hamidou Garba. Le gouverneur de Niamey de souligner toutes les réalisations faites par le Président de la République dans le cadre du programme de la renaissance. Il s’agit entre autres de deux échangeurs déjà construits, la centrale thermique de Gorou Banda, l’Hôpital de référence de Koira Tégui, le chemin de fer, 70 km de routes bitumées, etc.  »Depuis le Président Kountché, aucun président n’a fait autant de réalisations que le Président Issoufou pour la capitale et pour notre pays » a déclaré M. Hamidou Garba.
Le gouverneur de la région de Niamey s’est félicité du sens de responsabilité et de la compréhension des organisateurs relativement à l’interdiction des marches. Cette décision dit-il vise ni plus ni moins à maintenir la quiétude sociale à Niamey.  »Et jusqu’à présent nous le faisons bien ; nous vivons en paix » a-t-il dit ajoutant que le développement d’un pays ne se réalise pas à travers des marches meetings, mais plutôt des actions citoyennes concrètes. C’est pourquoi, il a invité les partis politiques tout bord confondu à engager leurs militants dans des actions comme la salubrité. Hamidou Garba a enfin promis de transmettre à qui de droit ce message de soutien.
lesahel.org