Ce matin, nous apprenons l’arrestation des douaniers qui seraient bailleurs de fonds de la tentative du putsch avortée. Parmi ces douaniers prévenus, il y a selon Moussa Aksar (sur Radio Anfani), Moumouni Hamidou qui aurait versé une centaine de millions avec la promesse d’être nommé Directeur Général des douanes si le coup d’Etat réussissait.

Les langues commencent à se délier sur le récent activisme de certains douaniers sous le couvert du syndicat avec le prétexte de l’argent saisi à l’aéroport Diori Hamani. Déjà, au lendemain du coup d’état nous avons eu des échos du fait que le putsch aurait des bailleurs des fonds.

Dans cette liste des bailleurs, il faudrait ajouter Issoufou Issaka, ancien ministre de l’hydraulique et de l’environnement (LUMANA), le « fonctionnaire milliardaire » selon notre confrère Opinions. Ce dernier aurait non seulement illico presto acheté une 4×4 V8 au chef de canton de Filingué mais aussi aurait envoyé une importante somme d’argent à Hama Amadou détenu à Filingué qui aurait un lien avec l’insurrection échouée.

C’est dire que de plus en plus l’on apprend des choses on ne peut plus sulfureuses à propos de cette tentative du coup d’état. Certainement le déballage aura lieu entre civils et militaires en cause dans cette affaire au tribunal.

EMS