Des partis politiques et candidats de l’opposition ont créé Mercredi à Niamey la Coalition Pour l’Alternance en 2016 (COPA 2016) pour barrer la route au président Mahamadou Issoufou, candidat à sa propre succession lors de l’élection présidentielle du Février prochain. « A l’issue du 1er tour de l’élection présidentielle, les Partis politiques membres de la COPA 2016 s’engagent individuellement à rendre publique une déclaration solennelle de soutien à tout candidat d’un Parti politique membre de l’Alliance, qualifié pour le second tour*ont annoncé les signateurs de l’accord dont quatre (4) candidats sont en lice pour la présidentielle.