Le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou a procédé hier matin, à la pose de la première pierre des travaux de construction de la Maison de l’Uranium. D’un coût global de 6,5 milliards de FCFA, ce bâtiment d’une superficie de 8.000m2 sera construit juste à côté du complexe Amir Sultan non loin du 4ème arrondissement communal de Niamey. C’est un immeuble de cinq (5) niveaux qui sera érigé et géré par la société Immeuble Uranium SA appartenant à l’Etat du Niger. Cette cérémonie a enregistré la présence du Président de l’Assemblée nationale SE Amadou Salifou, du Premier ministre SE Brigi Rafini, des députés nationaux, des membres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des institutions internationales, des anciens ministres des mines, des autorités régionales et communales, des chefs traditionnels et d’un parterre d’invités.

C’est un immeuble qui a été conçu par l’architecte Sani Sabo et sera construit par l’entreprise SATOM sous la supervision technique du Cabinet Groupement d’ingénierie (GNI). Il abritera à titre onéreux les sociétés SOPAMIN, AREVA, SOMAIR, COMINAK, IMSA et d’autres organismes du Ministère en charge des mines. Ce joyau une fois bâti contribuera à accroitre la valeur retenue, participera à l’embellissement de notre capitale et offrira un cadre de travail harmonieux aux sociétés minières. La réalisation de cet immeuble cadre parfaitement avec le programme «Niamey Nyala» et se situe dans la droite ligne des objectifs du programme de la renaissance initié par le Président de la République qui prévoit la création de 50.000 emplois par an. Après avoir procédé à la pose de la première pierre de la Maison de l’Uranuim, le Chef de l’Etat s’est réjoui de la concrétisation de l’engagement pris par AREVA et les sociétés minières au moment de la signature de l’accord stratégique.

prn-2Selon lui, cet accord stratégique permet de soumettre les sociétés minières à de nouvelles conditions fiscales et prévoit une contribution à la réhabilitation de la route Tahoua Arlit. Aussi, il entrevoit la contribution à la mise en valeur du projet Irhazer et la nigérisation des Directions Générales des sociétés minières. «Au début des années 70 au moment de l’installation des sociétés minières, il était inimaginable de penser qu’un jour, un Nigérien pouvait être Directeur Général de l’une ou de l’autre des deux sociétés minières. J’en sais quelque chose parce que j’ai travaillé dans ce secteur et j’ai beaucoup œuvré dans la nigérisation du secteur, j’étais Directeur d’Exploitation de la
SOMAIR pendant cinq (5) ans. Quand j’étais arrivé en 1986 à Arlit, il y ‘avait plus de 20 ingénieurs expatriés et quand j’ai quitté en 1991, il n’y avait qu’un seul, tous les autres postes avaient été occupés par des Nigériens. Même chose pour les postes d’agents de maitrise, il y’en avait près de 70 et quand j’ai quitté en 1991, il ne restait que quatre» a indiqué le Chef de l’Etat. Il s’est dit heureux de constater qu’une avancée est faite sur ce plan. La SOMAIR est dirigée par un Nigérien et très prochainement ça sera le cas pour la COMINAK. SE Issoufou Mahamadou a hautement apprécié l’excellence des relations entre AREVA et le Niger. Pour lui, la construction de cet immeuble est une contribution aux efforts de l’Etat pour la concrétisation du Projet Niamey Nyala tout en rappelant l’aboutissement de tous les compartiments de cet accord.
«Accroitre la valeur retenue, tel doit être ton seul objectif » disait le Président de la République au ministre d’Etat, ministre des Mines et du Développement Industriel M. Omar Hamidou Tchiana. Dans son intervention, le ministre d’Etat dit avoir saisi la portée et le sens de cette directive du Chef de l’Etat. Selon lui, cette directive du Président est le leitmotiv qui a guidé toute son action à la tête du Ministère. «C’est donc armé des conseils éclairés du Chef de l’Etat et du soutien constant du Chef du Gouvernement que j’ai mené avec des femmes et des hommes remarquables, les négociations avec le groupe AREVA qui ont abouti à la signature de l’accord de partenariat stratégique (APS) le 26 mai 2014 » a souligné le ministre d’Etat. M. Omar Hamidou Tchiana a réaffirmé avec une légitime fierté sa gratitude au Président de la République qui lui a offert le privilège d’être le ministre par qui cet immeuble des sociétés minières attendu depuis 40 ans voit le jour.
Le Représentant d’AREVA au Niger M. Serge Martinez a axé son intervention sur l’accord de partenariat stratégique signé le 26 mai 2014 entre l’Etat du Niger et le Groupe AREVA. Cet accord contient plusieurs engagements réciproques formant un tout cohérent ayant vocation à renforcer les liens historiques entre le Niger et le Groupe AREVA. D’après lui, il a été convenu entre les parties que : une structure juridique de droit nigérien détenue par l’Etat sera créée et dont l’objet sera la construction du bâtiment en qualité de maitre d’ouvrage. Areva Mines contribuera au financement du bâtiment à concurrence de 10 millions d’Euros soit près de 6,6 milliards de FCFA. Le maître d’ouvrage recevra de la part des sociétés minières l’expression de leurs besoins concernant le bâtiment et la sécurité des biens et des personnes. Le maître d’ouvrage sera propriétaire du bâtiment.

lesahel.org