L’immensité du travail abattu et la splendeur des réalisations dans le cadre du Programme  »Dosso Sogha » est d’une grande notoriété. Béton, peinture, bitume et nouveautés ! Voilà les maîtres-mots qui résument les contours du Programme  »Dosso Sogha ».

Dès l’entrée de la ville, le regard du visiteur est captivé par cette  »forêt » de bâtiments flambants neuf se dressant majestueusement au bord de la RN1. Il s’agit de la  »Cité du 18 Décembre ». Ce beau complexe est une véritable  »ville avant la ville » avec plus d’une centaine de bâtiments où les rangées d’immeubles surplombent celles des somptueuses villas.

Une fois au centre-ville, le visiteur est comme saisi par la beauté des routes bitumées qui serpentent les quartiers, des espaces publics aménagés, des aires culturelles spacieuses, une tribune officielle de grand standing, un superbe édifice abritant la case de passage présidentielle, un stade rénové, modernisé et revu en plan large, etc. Et je ne vous parle pas encore du Centre de Presse logé au sein de l’enceinte de la Station régionale de l’ORTN: un joyau ! Le tout vous donne l’idée d’un travail de Titan abattu en l’espace de quelques mois. Idem pour le stade régional, l’arène de lutte traditionnelle et le champ de course qui ont été également réhabilités et modernisés.

Ceci pour dire que quelque chose de grandiose a été fait dans cette ville, pour cette ville, et qu’il revient aux populations de la ville et de la région de s’approprier de ces grandes réalisations pour en capitaliser les acquis. Il s’agit de saisir cette belle opportunité pour faire de la ville de Dosso une ville toujours plus belle et plus moderne, pour honorer ce titre, ô combien séduisant, de  »Dosso Sogha ».

A. Soumana(onep)