Le 21 février prochain, dans quatre jours, les nigériens choisiront l’homme qui présidera à leur destinée pour les cinq prochaines années. Un tournant décisif pour le Niger. Durant trois semaines, les différents candidats étaient à la rencontre des populations des villes et villages à travers l’ensemble du terroir national. Chacun a promis aux nigériens comment il entend diriger  le pays pour le prochain quinquennat. Chaque citoyen seul jaugera et votera au candidat de son choix.  Notre choix porte sur le  candidat Issoufou Mahamadou pour au moins ces 10 raisons :

1.Son leadership

En cinq ans de mandature présidentielle, le candidat Issoufou a mis en évidence aux yeux des citoyens nigériens et du monde entier la stature d’un grand leader sur lequel on peut compter. Aujourd’hui c’est un truisme de le dire,  Issoufou Mahamadou rassure et avec un second mandat à la tête du Niger, notre pays capitalisera pour le mieux de ses intérêts l’aura de cet homme visionnaire.

2. Sa vision pour la sécurité

Si la situation sécuritaire du Niger est très enviable par rapport à ses voisins,  ce n’est le fruit du hasard. Le président Issoufou a mis en place un dispositif de sécurité à la hauteur de nos défis sécuritaires. Le monde entier lui reconnait cette prouesse. Et la meilleure reconnaissance c’est le témoignage international du rang qu’occupe notre armée en Afrique et dans le monde. La réussite d’Issoufou dans ce domaine est en soi suffisante pour un plébiscite. Taxé de belliciste par ses opposants, sa vision sécuritaire a fini par s’imposer comme l’alternative la plus crédible pour le Niger.

3. Son sens de l’Etat

Les grands hommes à la tête de l’Etat se démarquent par des actes et symboles indélébiles que laisse leur passage au sommet de l’Etat. Sous le quinquennat d’Issoufou, nul doute que les historiens retiendront de ces traces de la gouvernance de l’homme d’Etat qui inspireront la postérité. En cinq ans seulement, il a restauré l’autorité de l’Etat et le Niger intéresse plus que jamais les autres nations du monde. Malgré les bâtons que l’opposition lui a mis dans les roues et ce, sans répit, Issoufou a fait montre d’un sens de l’Etat hors pair. Un autre à sa place, aurait simplement construit son bunker pour se cacher. Mais imperturbable, Issoufou en homme d’Etat conscient de ses responsabilités est allé partout à travers le monde pour défendre les intérêts Niger et promouvoir son image de marque en dépit de la chienlit que voudrait bien instaurer ses adversaires dans le pays.

4. Sa diplomatie d’avant-garde

Une autre réussite incontestable de la mandature d’Issoufou,  c’est bien sur le terrain diplomatique. Adepte de la diplomatie d’avant-garde, Issoufou sait défendre son pays et faire parler de lui de sorte que le Niger était sous sa gouverne une voix très écoutée dans le monde. Il a élargi considérablement notre carte diplomatique et sous sa houlette des opportunités se sont créées pour le pays et ses fils. Les impacts de sa diplomatie d’avant-garde lui sont reconnus par pas mal de sympathie et de soutiens en Afrique et dans le monde.

5. Son pragmatisme et l’efficacité de ses actions

Ceux qui connaissent le candidat Issoufou savent bien que le pragmatisme et l’efficacité constituent les guides de son action politique. A ce sujet  et bien d’autres, il suffit de parcourir sa biographie « Issoufou Mahamadou ‘’Zaki’’ » de notre compatriote Abdourahamane Harouna pour s’en convaincre. Et ces vertus de l’homme s’observent dans le résultat obtenu ces cinq dernières années. Au regard de son action à l’opposition comme au pouvoir, on peut dire sans risque de se tromper que le pragmatisme et l’efficacité constituent les fils conducteurs du candidat Issoufou.

6. Son courage

S’il y a une vertu ou qualité première dont a besoin un homme d’Etat, on pourrait citer le courage en tête de liste. Et son sobriquet de Zaki (le lion) en dit long sur le tempérament et le caractère d’Issoufou Mahamadou. Après avoir perdu les élections en 2004, au moment où certains de ses camarades se lamentaient, Zaki, nous rapporte Abdourahamane Harouna disait ceci : « Qu’il en soit fait selon la volonté de Dieu. Ce que Dieu choisit pour l’homme est toujours bon pour lui. Nous plions, mais nous sommes loin de rompre. Nous nous lèverons, incha’Allah, et notre éclat en sera plus éblouissant. Il faut rester débout et dignes, car nous n’avons aucune raison de baisser la tête ». Et A. Harouna de commenter : « Cette force de caractère est presque palpable chez Issoufou Mahamadou. Malgré le poids des responsabilités et la pluaralité des sujets de préoccupation, vous le sentez toujours détaché, serein comme s’il avait déjà dépassé votre stade de réflexion pour aborder d’autres questions. Il semble avoir, dans le mouvement de la réflexion, toujours une longueur d’avance sur les autres ». Et pour tout dire, durant ses cinq au pouvoir, les nigériens savent que sans ce courage, il est impossible de parachever son mandat tant l’adversité à son encontre était énorme.

7. Son carnet d’adresses

La principale faiblesse de nos candidats à la présidentielle, des anciens comme des novices, c’est l’absence des relations à l’extérieur du Niger. Un des atouts d’Issoufou sur les autres,  c’est justement cette kyrielle de partenaires qu’il a su tissé depuis sa traversée de désert. Et après cinq ans à la tête de l’Etat, son carnet d’adresses est plus que jamais large pour servir les intérêts du Niger.

8.Son expérience

Après avoir exercé son premier mandat, une première expérience présidentielle, on peut dire que désormais si Issoufou est réélu on peut s’attendre à un coup de maître de manière plus éclatante dans la conduite des affaires de l’Etat. Si en tant que novice son gouvernement a boosté les affaires du pays que dire alors de la prochaine équipe qui profitera de l’expérience de cet ingénieur pragmatique qui a fait du Niger aujourd’hui un chantier très avancé ?

9. Sa patience

A propos de la patience d’Issoufou Mahamadou, le gouverneur de l’Etat de Sokoto, Elhadji Aliyu Magatakarda Wamokko témoigne : « Le pouvoir auquel Issoufou Mahamadou a accédé est d’abord une récompense de son inestimable patience. De la patience, il lui en a bien fallu pour œuvrer, vingt ans durant, et muer de l’homme politique anonyme des années 90 au leader éclairé d’aujourd’hui. Dieu lui a fait don de la patience. Cette patience ainsi que son sens inné du contact sont les deux valeurs qui le distinguent fondamentalement des autres personnalités politiques que je côtoie. Issoufou est vraiment très patient avec les gens et cela, sans distinction d’âge, de sexe ou de statut social » Cf Les boutures de manioc page 123. C’est cette même vertu qui fait que : « « Issoufou Mahamadou a toujours su garder la porte ouverte et la main tendue à tous ceux qui l’ont trahi ou déçu. », selon A ; Harouna.

10.Son humanisme

Très généreux et avec un sens élevé de l’humain, la bonté d’Issoufou Mahamadou est comme qui dirait naturelle. Etudiant déjà, il donnait des cours privés pour payer la scolarité des jeunes concitoyens, rapporte son biographe. Et ce dernier de nous apprendre : « Issoufou Mahamadou a précocement su se fixer des objectifs clairs et très précis, attitude qui lui a permis de se forger, tout aussi tôt, une ligne de conduite symptomatique des qualités humaines qui lui sont présentement reconnues … ».

C’est pour ces 10  bonnes raisons et bien d’autres que voter Issoufou Mahamadou constitue le choix pour un Niger émergent. Encore une fois, ”  Quand les qualités d’un grand leader sont au rendez-vous, impossible de rester indifférent !”.

La rédaction