Le Conseil Supérieur de la Communication rappelle aux journalistes des médias publics et privés ainsi qu’aux correspondants de la presse étrangère accrédités pour la couverture de l’élection présidentielle couplée aux législatives du 21 février 2016, les dispositions de l’article 17 de la décision n°000102/P/CSC du 12 novembre 2015, qui stipule: «Avant l’ouverture et après la fermeture des bureaux de vote et jusqu’à la proclamation définitive des résultats par la Cour Constitutionnelle, les médias ne peuvent publier ou diffuser que les résultats annoncés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Dans ce cas, ils doivent à chaque fois préciser leur caractère partiel et provisoire.»


A ce titre, le CSC convie l’ensemble des journalistes accrédités à prendre part à la nuit électorale organisée par la CENI au Palais des Congrès de Niamey où les résultats seront centralisés et publiés.
Le CSC demande à tous les journalistes de respecter strictement les dispositions de l’article 17 ci-dessus cité et rappelle que tout manquement expose son auteur aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur.

www.csc-niger.ne