La Commission Electorale Nationale Indépendante vient de proclamer les résultats provisoires des élections présidentielle et législatives. Je saisis cette occasion pour féliciter, encore une fois, le peuple et les acteurs politiques Nigériens pour leur participation massive aux scrutins du 21 Février 2016, dans le calme et la sérénité.

Je voudrais souligner qu’il s’agit de résultats provisoires qui devront être validés par la Cour Constitutionnelle. Aussi, j’encourage fortement tous les acteurs en cas de besoin, à user du droit de recours que leur offrent la constitution et les lois électorales.

Je réitère une fois de plus mon appel, à tous les leaders politiques et à leurs partisans, de faire preuve de retenue et de s’abstenir de tout acte ou propos de nature à inciter à la violence.

Les Nations Unies réaffirment leur engagement à continuer à accompagner les Nigériens dans le renforcement de leur processus démocratique, dans la paix et la sécurité.

Je vous remercie.

Niamey, le 26 février 2016