Sur le bulletin unique pour les élections présidentielles du 21 février dernier, de gauche à droite, le candidat Issoufou Mahamadou occupe la 4ème place. Ainsi, sur le dit document qui comporte 15 photos des candidats donc 15 numéros, la photo d’Issoufou Mahamadou porte le No 4.

Cette situation fait dire au député national, au titre du PNDS-Tarayya, Assoumane Malam Issa qui a tiré, part hasard, ce numéro que le choix hasardeux de ce chiffre 4 n’est pas fortuit. ” Que chacun comprenne que pour nous ce chiffre 4, qui positionne notre candidat Issoufou Mahamadou à la 4ème position a un sens. En effet, il y a à peine 4 mois des élections ont eu lieu en Guinée, le candidat Alpha Condé a été élu président dès le 1er tour des élections.

En Côte d’Ivoire, le candidat Alassane Ouattara a succédé à lui même, à la présidence de son pays, dès le 1er tour. Au Burkina Faso voisin, Jacques Christian Kaboré est devenu président du pays des hommes intègres dès le premier tour. Conclusion au Niger, le 21 février prochain, notre candidat, le candidat de 43 partis politiques Issoufou Mahamadou sera, plaise à Dieu, le 4ème président à être démocratiquement élu président de son pays dès le 1er tour “, a clamé le député Assoumane tout au long de la campagne électorale de son candidat.

Répondant à une question d’un journaliste qui lui demandait comment pense-t-il que le candidat et président sortant Issoufou Mahamadou puisse être élu dès le 1er tour, alors que dans l’histoire de notre pays cela ne s’est jamais produit, alors, le député Assoumane lui répondit simplement qu’ ” au Niger il n’y a jamais eu de chemin de fer, le président Issoufou l’a fait et compte l’allonger à d’autres régions du pays, il n’y a jamais eu d’échangeur, notre le président Issoufou en à fait deux et compte en faire d’autres, notre candidat Issoufou Mahamadou a aussi construit 15.000 classes en 5 ans ce qui n’a jamais été réalisé au Niger, Issoufou a aussi créé plus de 700.000 emplois, construis un hôpital de référence, construis des milliers de routes bitumées et toutes ces réalisations bien chiffrées, ont faites à l’espace de 5 ans.

C’est donc pour toutes ces raisons que je dis, je crois et j’en suis sûr que notre candidat, celui de 43 partis politique sera réélu, président du Niger dès le 1er tour et là aussi se serait pour la 1ère fois de l’histoire de notre pays.”

Mahamadou Diallo (OPINIONS N° 284 DU 15 FEVRIER 2016)