Mohamed Diallo, connu sous le nom d’El hadj est la première victime de la crise qui sévit à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

La guerre de leadership à l’UFDG vient d’enregistrer la mort d’un innocent. El hadj Mohamed Diallo, journaliste reporter au site d’informations Guinée7.com a été blessé par balle dans l’après-midi du vendredi au siège de l’UFDG. Il a succombé à ses blessures près après son arrivée à l’hôpital national Donka.

Tout comment a commencé à l’arrivée de Bah Oury. Ce dernier, soutenu par certains jeunes, a voulu forcer pour accéder à l’intérieur du siège du parti où Cellou a déjà commencer à s’adresser aux membres du bureaux exécutif. Quelques minutes après, il y a un des jets de pierres, puis un coup de feu. C’était la débandade. C’est ce tir qui a touché notre confrère.

La victime, comme plusieurs autres journalistes, étaient venus couvrir l’arrivée audit siège de Bah Oury qui a été exclu du parti jeudi.

La Rédaction de GUINEE360 présente toutes ses condoléances à la famille du confrère Mohamed Diallo.

Guinee360.com