Les deux grands partis politiques le PNDS- TARAYYA  et le  MNSD- NASSARA,   ont déroulé chacun selon son style son programme de campagne.

Le  programme II de la renaissance a été présenté le dimanche 31 janvier 2016 au palais des congrès par le candidat du PNDS- TARAYYA, Issoufou MAHAMADOU DIT ZAKI.

Le Président Issoufou MAHAMADOU a déroulé devant les militants, les militantes, sympathisants, invités du PNDS -TARAYYA, son programme plein d’ambition pour le Niger.

Comme le précédent programme de 2011 sur la base duquel le Président Issoufou Mahamadou a été élu, et exécuté à 94%,  le nouveau programme de la renaissance, qui sera soumis à l’appréciation  du peuple nigérien  le 21 février 2016 comporte également 8 axes stratégiques selon les priorités suivantes :

1 / promouvoir la renaissance culturelle ;

2/ Poursuivre la consolidation des institutions démocratique ;

3/ Assurer la sécurité des personnes et des biens ;

4/ Garantir l’accès à l’eau pour tous ;

5/ Assurer la sécurité alimentaire à travers L’I3N ;

6/ Développer les infrastructures de communication et  énergétiques ;

7/ Développer les secteurs sociaux : éducation et santé ;

8 / Promouvoir l’emploi des jeunes.

Le programme précédent estimé à 6 000 milliards de francs CFA a été exécuté à 94% et le nouveau programme est estimé à 8 225,3 milliards de francs CFA, il est prévu de l’exécuter  à 100%.

Dans ce nouveau programme du PNDS-TARAYYA, la dimension culturelle du développement économique et social du Niger est en tête de la priorité.

Le candidat Issoufou MAHAMADOU a insisté auprès de tous ceux qui sont impliqués dans sa campagne électorale 2016, afin qu’ils utilisent de manière rationnelle et utile les instruments  de campagne mis à leur disposition, il s’agit du bilan du programme  de la renaissance, et du nouveau programme II de la renaissance.

« Pas d’insultes, pas de calomnies, utilisez les arguments du programme contre les  arguments des programmes du camp adverse dans un climat apaisé, de sérénité et concorde sociale » : a dit à peu près ZAKI  à ses partisans.

Le programme du candidat du MNSD- NASSARA  est décliné par Seini Oumarou  selon sept axes stratégiques suivants :

1/Premier axe : la sauvegarde et la promotion de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance afin de permettre à tous les Nigériens sans exclusive d’aller à la conquête de leurs libertés individuelles et collectives.

2/Le second axe s’organise autour de la sauvegarde et de la promotion de la souveraineté alimentaire et donc, d’une stratégie adaptée au développement du monde rural.

3/L’axe 3  porte sur l’accès des ménages nigériens aux services sociaux de base, en particulier l’éducation, la santé, l’eau potable, etc. L’objectif recherché étant d’améliorer l’indice de développement humain.

4/L’axe 4 consiste en la valorisation de nos ressources naturelles.

5/L’axe 5 préconise la mise en œuvre d’une nouvelle gouvernance économique et financière fondée sur une croissance moyenne annuelle de 8%, le retour à l’orthodoxie financière  et une lutte efficace contre la corruption.

6/L’axe 6   consiste en l’amélioration de la productivité et de la compétitivité  économique,  notamment par un essor des secteurs d’accompagnement de l’économie à travers le désenclavement interne et externe du pays, la modernisation des infrastructures de transport, la promotion des Petites et moyennes entreprises, des Petites et moyennes industries, le développement du tourisme et de l’artisanat, etc.

7/L’axe 7 est relatif à la mise en œuvre d’une politique volontariste de population, de jeunesse, de sport et de culture qui passe nécessairement par un développement harmonieux, par la promotion de la jeunesse et par une politique du Genre adaptée à nos réalités socioculturelles.

Comme vous le constatez à défaut d’avoir les programmes de tous les partis politiques en compétition, nous nous contenterons des programmes de deux grands partis politiques qui ont eu à exercer le pouvoir et qui ont fait leur preuve pour démontrer que la campagne se passe dans des bonnes conditions.

 

L’avantage du PNDS-TARAYYA :

Le  PNDS-TARAYYA dispose d’un programme de 2011, qu’il a exécuté à 94% dont les réalisations sont encore visibles et palpables. Les routes, les échangeurs, les maternités, les châteaux d’eau potable, l’hôpital de référence de Niamey, le projet de la boucle du chemin de fer Niger-Benin-Cote-D’ ivoire-TOGO-BURKINA FASO. La partie  nigérienne a déjà  réalisé le tronçon Niamey-Dosso.

Le nouveau programme de la renaissance est évalué à un cout de 8 225,3 milliards de francs CFA.

Il est envisagé de poursuivre ce qui a été entamé durant le 1ér mandat et concrétiser les nouvelles réalisations dans le domaine des infrastructures économiques et sociales.

Le nouveau programme est cohérent avec l’ancien programme exécuté à 94%. Toutes les étapes sont chiffrées.

L’avantage du MNSD- NASSARA :

Le MNSD- NASSARA a eu l’avantage de gérer le pouvoir d’Etat. Le bilan qu’il dispose c’est celui de la gestion de l’ancien Président MAMADOU TANDJA, qui a été entaché par le fameux «  tazarcthé » et des erreurs de gestion.

Certes le président Mamadou TANDJA a fait beaucoup des réalisations à son temps, entre autres, nous pouvons citer la raffinerie de la SORAZ, la gratuité des soins médicaux aux plus diminues, il a aussi construit des routes,  etc…

  Conclusion provisoire :

Mais la comparaison n’est pas comparaison comme dirait l’autre !  A l’étape actuelle des programmes qui nous ont été présentés, tous  les deux programmes sont meilleurs.

Le programme du PNDS-TARAYYA parait plus cohérent et concret que le programme du MNSD- NASSARA.  Autre innovation au niveau du PNDS-TARAYYA : dès le premier tour des élections présidentielles, Issoufou est soutenu par 40 partis politiques, le candidat  Issoufou MAHAMADOU ne critique pas ses adversaires, il interdit même toutes formes  d’insultes, des calomnies, à l’endroit des adversaires. Il préconise une campagne apaisée, sereine et cordiale.

Dans notre société celui qui prône la cordialité, l’apaisement, est considéré comme un sage, ce qui est un atout pour un candidat.

Le programme du MNSD- NASSARA est  certes un bon programme mais il manque des analyses sur la situation socio-économique et  des chiffres  qui détaillent les mesures.

Son candidat a été toujours présenté comme un sage, un homme calme, un homme de compromis, mais le discours violent qu’il a tenu à l’égard de son principal adversaire, Issoufou MAHAMADOU  risque de le desservir.

Le seul handicap du PNSD-TARAYYA, qui me parait surmontable : c’est le maintien  des cadres des partis politiques de l’opposition  en prison par la justice  et la lenteur enregistrée dans l’assainissement et la lutte contre la corruption.

Les slogans : KAYI  MUGANI  MUGODE !  SAY KA YI KUMA !  KAYE CTHAYE ! INCHA ALLAH !  Autrement dit : Tu as fait ! Nous avons vu ! Le mandat sera renouvelé INCHA ALLAH ! Un coup KO ! Sont en train de gagner du terrain du fait d’une grande tactique  offensive du camp PNDS-TARAYYA. 

Nous y reviendrons des que nous aurons les autres programmes.

Par Issoufou BOUBACAR KADO