Nous venons d’apprendre que le juge Constitutionnel à savoir la Cour Constitutionnelle vient de se prononcer sur la requête de la Copa 2016 (opposition et une partie de la société civile). La Cour dit en substance que cette requête est non fondée donc rejetée.

Il faut rappeler que le président de la CENI après avis de la Cour d’Etat avait signe un arrêt qui autorise certains électeurs à voter par témoignage. Ce qui n’était pas du gout de l’opposition qui estime que la loi électorale a été violée.

A lire aussi…LE PRÉSIDENT DE LA CENI SIGNE L’ARRÊTÉ N°067/P/CENI PORTANT MODALITÉS DE VOTE PAR TÉMOIGNAGE

Suite à son arrêt, le président de la CENI est dans le collimateur de la Copa 2016 qui appelle à sa démission. Maintenant que la Cour Constitutionnelle vient de se prononcer, il faut dire qu’il n’y a de recours que d’aller devant le peuple souverain demain 21 février.

Il y a également lieu de préciser contrairement à une certainement intoxication, le vote par témoignage ne concerne pas une seule région du Niger. Des régions comme Zinder et Tillabery sont effectivement concernées par ce vote qu’on pourrait appeler pomme de discorde de dernière minute.

EMS