Votre mot de passe vous sera envoyé.

Nous venons d’apprendre que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d’adopter le vote par témoignage. Les débats se sont achoppés depuis hier au sein de la CENI, c’est donc par un vote que les membres de la CENI ont pu surmonter cette pomme de discorde.
C’étaient 32 voix contre 30 comme résultat du vote qui autorise à certains nigériens de voter par témoignage. Rappelons que la classe politique n’a pas pu trancher cette question au sein du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP).
Incapable de délibérer, le premier ministre Brigi Rafini a dû faire recours au Conseil d’Etat qui avait donné un avis favorable pour le vote par témoignage. Toutefois, l’avis du Conseil d’Etat a été rejeté par l’opposition politique.
C’est à la suite de cette discorde que la CENI a bien voulu trancher ce débat. Ainsi donc démocratiquement l’institution chargée d’assurer la régularité et la transparence du processus électoral vient de surmonter un autre obstacle, une autre incompréhension entre acteurs politiques.
EMS