Mahamane Ousmane dit « Nafarko » a animé un meeting hier à Diffa. Narfarko,  c’est le surnom que ces alliés d’aujourd’hui  et opposants d’hier lui ont attribué. En effet, ce sobriquet, une trouvaille d’Ibrahim Hamidou DP de Tribune du peuple et Sg adjoint du MNSD alors communicateur attitré de Hama Amadou.

« Nafarko 1er » dans le sens d’Ibrahim Hamidou et ses mentors signifie le premier président de l’Est du pays, juste pour rappeler l’état d’esprit de certains démocrates de circonstance.

Alors à Diffa, Nafarko avait choisi entre autres thèmes, la question de sécurité. Là, il a vraiment laissé ses auditeurs sur leur soif. Il s‘est permis de vanter la bravoure et le mérite des gens de Diffa dans une divagation qui n’a rien à voir avec les envolées de Ousmane, le maître du CDS Rahama d’hier. Est-ce la perte de ce parti qui le met en panne d’inspiration ?

La surprise nous viendra peut-être de la part de Nafarko par le biais d’une campagne électorale digitale puisqu’il bat campagne dans un jet privé portant son effigie et aussi un site web lui est  dédié.

Coïncidence ou simple hasard de calendrier, Abdou Labo, l’actuel président du parti vert était dans la même période dans la région de Diffa où il s’est efforcé de s’adresser directement aux populations en langue du terroir.

TB