M. Seini Omarou présente son programme basé sur 7 axes stratégiques

Le Mouvement national pour la société de développement (MNSD-Nassara, principal parti de l’opposition politique) a lancé sa campagne électorale le 30 janvier dernier, au Palais des Sports de Niamey. C’était au cours d’une cérémonie qui a mobilisé dirigeants, militants et sympathisants de ce parti ainsi que plusieurs personnalités et invités au Palais du 29 juillet de Niamey. A cette occasion, le président du parti M. Seini Oumarou a livré un discours dans lequel, il a brossé la situation sociopolitique actuelle du pays et a dévoilé les grands axes du programme sur la base duquel, le MNSD compte demander le suffrage des électeurs nigériens. Ce programme a pour thème «Tous ensemble pour un Niger d’Espérance» et tire son inspiration de la riche et vaste expérience du MNSD -Nassara dans l’exercice du pouvoir d’Etat.
Mnsd1Dans son message, le président du MNSD Nassara a d’abord exprimé ses pensées positives aux populations résidant dans la région de Diffa, qui subissent au quotidienles affres et exactions néfastes et criminelles de la nébuleuse Boko haram.Il a aussi prié pour le repos de ceux qui ont perdu la vie avant de rendre hommage aux militants et sympathisants du parti qui lui renouvelé leur confiance pour être candidat du MNSD à l’élection présidentielle. Abordant le vif du sujet, le président du MNSD a déploré le contexte sociopolitique actuel qui dit-il «est caractérisé par la mal gouvernance,l’instrumentalisation de l’appareil d’Etat, l’excessive paupérisation du monde rural ».

Et c’est cette situation qui plaide en faveur de sa détermination à proposer aux électeurs nigériens ce qu’il a qualifié de  »idéal de vie ». Cet idéal va se construire à partir d’un programme politique structuré en sept (7) axes stratégiques. Le Premier axe consacré à  »la sauvegarde et la promotion de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance » vise à permettre à tous les Nigériens sans exclusive d’aller à la conquête de leurs libertés individuelles et collectives.Il englobe, la lutte contre l’insécurité, le terrorisme, les trafics illégaux divers, la recherche de solution durable aux conflits, etc.Le second axe du candidat du MNSD-Nassara s’organise autour de  »la sauvegarde et de la promotion de la souveraineté alimentaire ». Il s’agit selon Seini Oumarou d’une stratégie adaptée au développement du monde rural. »Mon objectif est d’ériger ce secteur en un véritable moteur de la croissance économique en permettant notamment à notre pays de passer d’une situation de dépendance excessive aux aléas climatiques et aux conjonctures, à un système durable de production, dont les objectifs sont tournés vers la souveraineté alimentaire, l’élimination de la pauvreté et l’élévation du niveau de vie des populations rurales ».
Quant à l’axe 3 consacré à «l’accès des ménages nigériens aux services sociaux de base, en particulier l’éducation, la santé, l’eau potable, etc », il vise comme objectif l’amélioration de l’indice de développement humain qui depuis 2011 situe notre pays au dernier rang de la planète.Le 4ème axe consiste en la valorisation des ressources naturelles de notre paysdont l’exploitation ne profite guère selon le président du MNSD Nassara aux Nigériennes et aux Nigériens.Au titre du 5ème axe de son programme, le candidat du MNSD Nassara, envisage la mise en œuvre d’une nouvelle gouvernance économique et financièrefondée sur une croissance moyenne annuelle de 8%, le retour à l’orthodoxie financière et une lutte efficace contre la corruption.
12654116_964159700285900_1301725142886981959_nLe 6ème axe du programme de gouvernance consiste en l’amélioration de la productivité et de la compétitivité économique,notamment par un essor des secteurs d’accompagnement de l’économie à travers le désenclavement interne et externe du pays, la modernisation des infrastructures de transport, la promotion des Petites et moyennes entreprises, des Petites et moyennes industries, le développement du tourisme et de l’artisanat, etc.Enfin le 7ème axe est relatif à la mise en œuvre d’une politique volontariste de population, de jeunesse, de sport et de culture qui passe nécessairement par un développement harmonieux, par la promotion de la jeunesse et par une politique du Genre adaptée à nos réalités socioculturelles.Cet axe englobe aussi l’organisation, l’encadrement, la formation et l’insertion économique des jeunes et des femmes.
 »Si je bénéficie de vos suffrages et de votre confiance, j’ambitionne de mettre effectivement le Niger, notre bien commun, sur la voie de l’émergence.J’ambitionne de faire de notre pays, aujourd’hui plus que jamais, un pays respectueux des Droits de l’Homme, de l’Etat de droit, attaché à la paix, à la sécurité, à la solidarité nationale et au bien-être de tous» a-t-il conclu.
lesahel.org