Dans un point de presse animé cet après-midi, Mahamadou Azika, un  officier des douanes nigériennes a informé l’opinion de la saisie dans un bus sur la route Torodi-Niamey plus de 20 000 spécimen de bulletins de vote pour l’élection présidentielle. Il a présenté à la presse cette scandaleuse découverte composée de 26 cartons contenant 800 spécimen chacun.

Ces spécimen de bulletins ont été déjà traités avec l’empreinte sur la photo de Hama Amadou candidat de Lumana Fa Africa à l’élection présidentielle du 21 février prochain. Cette saisie a été opérée par les douaniers dans la nuit du 12 au 13 février derniers.

Le convoyeur du bus a bien notifié qu’il s’agit d’une commission pour le parti Lumana. Et justement , a précisé le douanier, le représentant de Lumana était venu chercher la « marchandise » selon les termes du douanier en présentant un document signé par le directeur de la campagne du parti Lumana.

La commande de ces spécimen viendrait du Ghana, apprend-on. Quand on sait que seule la CENI a le droit d’avoir ces spécimen, on se demande quel est le but des instigateurs de cette opération.  Est-ce une tentative de bourrage d’urnes dans certains bureaux  de vote?

En attendant d’avoir la version des faits par le parti Lumana mis en cause, il y a lieu de s’inquiéter sur les intentions des uns et autres pour la tenue des élections du 21 février prochain. Autant dire que la vigilance doit être de rigueur.

Oumou Gado