Après le premier tour de l’élection Présidentielle du 21 février 2016 en République du Niger au terme duquel aucun des candidats n’a obtenu la majorité des voix requise, la CENI en conformité avec les textes en vigueur organise le second tour de l’élection présidentielle le 20 mars 2016.

Dans ce contexte, les Chefs des missions d’observation de l’Union Africaine, de la CEDEAO, du Conseil de l’Entente (CE), de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) se sont rencontrés pour échanger et harmoniser leurs points de vue sur le processus électoral en prélude au second tour de l’élection présidentielle du 20 mars 2016 en République du Niger.

Le Coordonnateur du système des Nations Unies a également participé  à cette réunion.

A l’issue de leurs échanges, les chefs de mission se sont engagés à poursuivre leur rencontre avec les différentes parties prenantes au processus électoral pour les encourager à maintenir un environnement favorable pour des élections paisibles.

Les chefs de mission demandent à la CENI, sur la base des leçons tirées du premier tour, à continuer de prendre toutes les dispositions requises pour une organisation adéquate du scrutin.

Les Chefs de missions invitent aussi le peuple nigérien qui a su faire preuve de maturité lors du premier tour du scrutin, à observer la même attitude et à participer au scrutin du 20 mars 2016 dans le calme et la sérénité.

Les chefs de Missions d’Observation et d’information Electorales Internationales

Niamey, 19 mars  2016