Réuni en session extraordinaire ce jour 03/03/2016, le Comité Exécutif du Parti Social-Démocrate PSD-BASSIRA rend publique la déclaration dont la teneur suit :

Le 21 février 2016 a vu se dérouler au Niger le premier tour des élections présidentielles, couplé aux élections législatives auxquelles notre parti, le PSD-BASSIRA, s’est présenté avec trois (3) listes de candidats dans les circonscriptions électorales ordinaires des régions d’Agadez, Diffa et Zinder.

Avant toute analyse du contexte électoral général, nous, membres du Comité Exécutif du PSD-BASSIRA nous félicitons de la tenue de ces deux (2) scrutins dans une atmosphère relativement détendue et reconnaissable à notre belle tradition sociale d’endurance, de patience, de fraternité et de paix. Nous louons Allah que nous avons constamment invoqué de Veiller encore sur notre pays et d’y faire régner Sa Paix.

Nous Lui rendons grâce d’Habiter les cœurs des citoyens du Niger et de nous guider ensemble et sans cesse sur la voie de Sa Bénédiction qui demeure la voie de notre salut commun. Nous l’implorons davantage pour que cela soit et reste de mise pour notre communauté nationale et pour toujours. Ainsi soit-il pour que l’ensemble de cette communauté de foi et de destin conserve ses meilleures chances de consolider ses valeurs et certitudes civiques restées jusque-là belles et nécessaires à la quiétude de notre Cité et à la délicatesse morale de ses habitants.

Ceci dit, à l’issue des élections législatives du 21 février dernier où le PSD-BASSIRA faisait son baptême du feu, notre jeune parti a dû se contenter d’une moisson électorale de deux (2) sièges de députés dans la région de Zinder. Ce résultat se justifie, croyons-nous, aux conditions relativement difficiles dans lesquelles nous avons abordé les différentes phases du scrutin et les défis divers qui se sont dressés sur notre voie.

Les insuffisances, somme toute objectives, de l’organisation et de la gestion technique du déroulement dudit scrutin, telles que relevées çà et là par diverses sources et opinions, n’ont guère facilité sa tâche au PSD-BASSIRA qui éprouvait déjà le lourd passif de l’invalidation de ses listes dans cinq (5) circonscriptions régionales où il n’était pas alors mal implanté.

Eu égard à cet aboutissement laborieux, le Comité Exécutif du PSD-BASSIRA tient à remercier et féliciter l’ensemble des militants de notre jeune parti pour leur engagement à toute épreuve et leur sens du sacrifice, toutes qualités contenues dans la belle et élégante expression de leurs précieux suffrages.

S’agissant des élections présidentielles, il est établi que le candidat Mahamadou Issoufou que le PSD-BASSIRA a soutenu dès au premier tourdu scrutin, conformément à la résolution numéro 001 de son Congrès Constitutif tenu à Zinder le 5 décembre 2015, a obtenu le résultat fort réconfortant de 48.41 % qui l’a placé ainsi au premier rang des candidats en lice.

Au PSD-BASSIRA, nous nous réjouissonsdu score honorable réalisé par le Président de la République, candidat à sa propre réélection. Nous le félicitons et appelons l’ensemble de nos militants à sortir massivement le 20 mars prochain pour voter une fois encore en sa faveur afin de lui assurer une victoire éclatante au deuxième tour et lui permettre du coup de réaliser son ambitieux programme pour le Niger.

Par ailleurs, le PSD-BASSIRA, fermement attaché aux vertus de paix et de cohésion sociale, lance un vibrant appel à l’ensemble des citoyens nigériens pour des élections apaisées comme au premier tour.

Vive le PSD-BASSIRA,
Vive le Niger uni et fraternel.

Fait à Niamey le 03 mars 2016.

PSD-BASSIRA