Le premier ministre S.E.M Brigi Rafini a reçu ce lundi 28 mars 2016 une délégation de la coalition pour l’alternance en 2016 (COPA). L’objet de cette rencontre était de transmettre officiellement à l’opposition la disponibilité du président de la République au dialogue.

MM Mamane Sani Malam Mahamane SG Lumana et Ousseini Salatou porte-parole de la Copa avaient révélé à la presse l’objet de leur audience avec le premier ministre Brigi Rafini.

Selon Mamane Sani, le premier ministre leur a transmis officiellement la disponibilité du président de la République Issoufou Mahamadou au dialogue.

Le Sg Lumana Fa Africa a dit qu’ils ont également transmis un message au président de la République via le premier ministre. Ce message serait l’approche de la Copa pour un « dialogue inclusif, franc et sincère » dans l’intérêt du Niger, a martelé Mamane Sani Malam dans un style très pondéré.

Quant à Ousseini Salatou, il avait réitéré les exigences de la Copa 2016 à savoir la non reconnaissance des résultats des élections et par conséquent leur reprise et la mise en place d’une transition pour reprendre les élections.

Il reste à savoir après ce rappel de Ousseini Salatou du contenu du message de la Copa à l’endroit du président de la République si on ne s’achemine pas vers un dialogue de sourds en ce sens que pour la majorité au pouvoir, il est hors de question d’envisager la reprise des élections.

La réaction du président de la République nous édifiera sur le sort de cette approche dialogique parsemée d’embuches. Gageons que pour un dialogue « inclusif, franc et sincère » chaque partie comprenne la nécessité de lâcheté du lest. Ce sacrifice et cette violence sur soi pour satisfaire les attentes et les aspirations des nigériens à la paix et au développement intégral.

EMS