Au rythme actuel de la publication des résultats du second tour de l’élection présidentielle au Niger par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), seule institution habilité à fournir le chiffres, les résultats globaux provisoires de ce scrutin pourront être connus dès aujourd’hui. A la mi-journée du Mardi 22 Mars, la CENI a déjà annoncé les résultats de 260 communes sur 302.

Selon le décompte de la CENI, le président Mahamadou Issoufou obtient 92,73 de voix contre 7,27 pour son Challenger M. Hama Amadou.

Certains vous diront que l’opposition a décidé de boycotter cette élection, mais ils oublient aussi de vous dire que le candidat du FA-Lumana n’a jamais désisté ou retiré sa candidature conformément à la loi. Son nom qui figure sur le bulletin de vote doit être comptabilisé.

Contrairement donc à ce qu’avancent ces personnes, le vote du Dimanche 20 Mars dernier a bel et bien opposé le candidat Mahamadou Issoufou de la majorité présidentielle à M.Hama Amadou, candidat de la coalition de l’opposition. Il ne faut surtout pas blâmer quelqu’un pour les confusions, ambigüités et contradictions flagrantes de l’opposition. Et si le taux de participation, 60,29% se confirme, la Coalition pour l’Alternance (COPA 2016) doit faire son deuil le plus tôt possible.

Maaroupi Elhadji Sani