«Kokoro Meyré », c’est ainsi que les Zarmaphones qualifient une mauvaise fin. C’est un peu le cas de Youba Diallo, ancien douanier et directeur de campagne de Lumana. En effet, non content d’avoir été pris la main dans les pneus, lors de leur tentative avortée de déstabilisation de notre pays, M. Diallo s’est répandu sur la chaîne VOA pour raconter des bobards et des grossiers mensonges.

En effet, dans un entretien avec cette chaîne la semaine dernière, il affirmait, sans froid aux yeux, que pour lui :  » Issoufou n’a guère dépassé les 34 %, suivi de Hama Amadou avec 32 % des suffrages. En troisième position, Seïni Oumarou recueillerait 28 % des suffrages. C’est incroyable que le président Mahamane Ousmane soit battu chez lui, dans la région de Zinder, la région la plus peuplée. C’est du jamais vu depuis le processus démocratique. »

Ce qui est plutôt incroyable, c’est l’amnésie de M. Youba. En effet, il oublie que son fameux Mahamane Ousmane n’est plus que l’ombre de lui-même. Depuis plusieurs années, la CDS qu’il a dirigé depuis plus de 20 ans est passée d’une trentaine de députés, dans les années 90 où il y avait 83 députés, à 6 députés en 2016 (avec le soutien du parti Alheri), sur 173 députés.

Alors, quelle confiance encore les citoyens, qu’ils soient de Zinder où d’ailleurs vont-ils avoir à Mahamane Ousmane dit Nafarko 1er ? Et Youba d’ajouter, concernant son champion Hama Amadou :  »Pour le libé- rer, il y a la décision d’Issoufou ou celle des urnes. Si Issoufou est battu, ce que nous espé- rons, notre président sortira dès le lendemain’.’

Ce vieux fonctionnaire, qui semble ne pas vivre sur la même planète que les autres Nigériens, en rêveur promet :  »Hama Amadou sortira de prison par les urnes ». Nous osons espérer que ce monsieur d’un autre âge, sera au Niger, après le 20 mars pour assister, ruminer et maudire l’échec de son patron, de son idole et de son mentor, Hama Amadou.

Alors, pauvre Mamadou Youba Diallo, rendez-vous le 20 mars 2016, Inch’Allah !

A.B. (OPINIONS N° 287)