Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part, le samedi 16 avril dernier à Brazzaville, à la cérémonie d’investiture du Président élu de la République du Congo, SEM Denis Sassou N’Guesso. Elu avec 60,19% des suffrages lors du scrutin du 20 mars qui l’opposait à huit autres candidats, SEM Sassou N’Guesso, a prêté serment, devant la Cour Constitutionnelle congolaise, au Palais des Congrès de Brazzaville, pour un mandat de cinq ans.

Outre SEM Issoufou Mahamadou, les Chefs d’Etat de l’Angola, du Gabon, de la Guinée Conakry, de Sao Tomé et Principe, du Sénégal et de la Namibie, ont participé à la cérémonie officielle d’investiture du Président Sassou N’Guesso. Des Présidents de Parlement,

Premiers Ministres, et Ministres, représentant des dirigeants africains et d’autres personnalités venues du monde entier, ont également assisté à cette cérémonie.

En prêtant serment, le Président Sassou N’Guesso, a juré solennellement «devant la

Nation et le peuple congolais, de respecter et faire respecter la constitution ; de défendre la nation et la forme républicaine de l’Etat ; de remplir loyalement les hautes fonctions que la Nation et le Peuple m’ont confiées ; de garantir la paix et la justice à tous ; de préserver l’unité nationale, l’intégrité du territoire national, la souveraineté et l’indépendance nationales. »

Dans son discours d’investiture, axé sur l’économie, le Président congolais s’est déclaré «heureux » de recevoir à Brazzaville, les Chefs d’Etat africains et les autres personnalités étrangères à l’occasion de son investiture. « Votre présence parmi nous est le témoignage de l’amitié et de la solidarité qui prévalent entre les peuples de notre planète », a-t-il affirmé. « Le peuple congolais, par ma voix, s’en félicite et vous remercie de donner du sens à la coopération tant bilatérale que multilatérale», a-t-il ajouté. SEM Sassou N’Guessou a déclaré que « le quinquennat sera celui de l’économie ». Il s’agit, a-t-il précisé, de « consolider l’économie nationale de sorte qu’elle soit profondément diversifiée, dynamique, florissante et surtout créatrice d’emplois décents par milliers.»

Le Chef de l’Etat congolais a également promis de travailler à éradiquer le chômage, celui des jeunes principalement, à lutter contre la pauvreté, à produire pour satisfaire les besoins des populations. En définitive, le Président Sassou N’Guesso a souligné qu’il va s’atteler à mettre en chantier, pendant les cinq prochaines années, son programme « la marche vers le développement »

Dans le cadre de ce programme, le Chef de l’Etat congolais cible des secteurs prioritaires, déclinés en six points à savoir: mettre les femmes et les hommes au cœur du développement; conforter le rôle stratégique de l’Etat dans l’économie et dans la sphère sociale; consolider et pérenniser la croissance économique inclusive par la diversification et les réformes économiques; préparer les jeunes à l’emploi par la formation qualifiante; arrimer le Congo au développement de l’économie numérique; poursuivre les réformes institutionnelles.

Il faut rappeler qu’à son arrivée vendredi soir, 15 avril 2016, à Brazzaville, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli à la passerelle de l’avion présidentiel par son homologue congolais. Après avoir passé en revue un détachement militaire qui lui rendait les honneurs, le Chef de l’Etat a été salué par les plus hautes autorités du pays.

Dans le Salon d’Honneur de l’Aéroport, le Président Issoufou Mahamadou a eu un entretien avec le Président élu de la République du Congo, avant de répondre à une question de la presse congolaise. «Je suis heureux d’être ici, à Brazzaville, aux côtés de mon grand frère, pour participer demain samedi à son investiture», a dit le Président Issoufou Mahamadou.

Il a ajouté qu’il était porteur d’un message de salutations et de paix du peuple nigérien au peuple frère du Congo, avec «tous nos souhaits de progrès et de prospérité pendant le mandat qui va commencer samedi.» «Bien que le Niger soit loin du Congo, nous sommes des pays amis, des peuples frères engagés dans un combat commun à l’échelle continentale», a souligné SEM Issoufou Mahamadou. «Au niveau de l’Union Africaine, nous travaillons beaucoup, ensemble avec mon frère. Nous savons ce qu’il apporte non seulement au Congo, mais à l‘ensemble de notre continent », a-t-il affirmé.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.

Abdourahmane Alilou, AP/PRN

18 avril 2016
Source : http://lesahel.org/