L’arène Salma Dan Rani de Dosso sera en effervescence totale à partir de 16 heures ce jeudi après-midi et ce, jusqu’au dimanche 8 mai prochain à l’occasion de la tenue de la 10ème édition du Tournoi de Lutte Africaine de la Communauté (TOLAC). C’est la 1ère fois dans l’histoire de cette compétition que l’évènement est délocalisé dans une autre ville que Niamey. La cité des Djermakoyes est en fête depuis l’annonce par la mission sur place du Centre de Développement de la Jeunesse et des Sports de la CEDEAO conduite par Noaguani et Simon Taro.

Qu’est-ce-qui a poussé la CEDEAO à choisir Dosso comme ville hôte ? D’abord la qualité exceptionnelle et l’état flambant neuf de ces infrastructures hôtelières et ces différents sites d’hébergement et surtout le site de compétition : l’arène Salma Dan Rani a énormément émerveillé la mission. Une arène Salma Dan Rani qui a bénéficié d’un énorme investissement de l’Etat à l’occasion de la fête tournante du 18 décembre. Le Président de la République Issoufou Mahamadou a vu juste d’avoir pensé à rénover ou reconstruire nos centres sportifs. Avec la tenue de ce 10ème TOLAC, l’histoire a aujourd’hui donné raison au 1er passionné de la Lutte au Niger. Dosso, c’est aussi le principal carrefour commercial de ce vaste espace d’intégration sous régional qu’est : la CEDEAO. Au total douze pays de cet espace ont répondu présent ici à Dosso. Il s’agit du Sénégal (vainqueur de l’édition 2013), la Gambie, la Guinée Bissau, la Sierra-Leone, la Guinée Conakry, le Mali, la Cote d’Ivoire, le Benin, le Burkina Faso, le Togo, le Nigeria et enfin le Niger (pays hôte). S’agissant justement du Niger, cinq gladiateurs défendront les couleurs nationales et probablement remporteront l’or. Iil s’agit d’Almi Yaou Mahamadou d’Agadez (moins de 65kgs) ; Mansour Issa de Diffa (moins de 75kgs). Il est aussi l’unique médaillé d’or au Tournoi Lutte CEDEAO de la ville de Dakar. Tassiou Ibrahim de Niamey (moins de 85kgs).

Il portera d’ailleurs le brassard de capitaine de l’équipe nationale. Kadri Abdou alias Issaka Issaka de Dosso (double champion nationale en titre) évoluera dans les 100 kgs. Il a été préféré à Yacouba Adamou qui souffre depuis 2 ans d’une douleur dorsale. Enfin Adamou Abdou de Niamey sera dans la catégorie-reine de + de 100 kgs. Au programme de ce 10ème TOLAC, la cérémonie d’ouverture est prévue ce jeudi après-midi à l’arène Salma Dan Rani avec le défilé des délégations des douze pays et des animations culturelles.

Le vendredi 6 mai, début des combats avec les éliminatoires en individuels par catégories de poids. Samedi 7 mai, éliminatoires par équipes et Dimanche 8 mai, 3ème et 4ème places et finales tant en individuels qu’en équipes. Et parmi les 60 lutteurs en lice, seul le Nigérian Sinivi Boltic a battu le record de participation aux différents TOLAC. Même son coéquipier en sélection le célèbre Sunday Opiah est devenu cette fois entraineur du Nigeria. Qui décrochera l’or tant en individuel qu’en équipe ? Rendez-vous au soir du 9 mai prochain.

Ousmane Keita