L’association des anciens athlètes du Niger (ADAAAN), en collaboration avec les autorités régionales, a organisé, le 8 Mai, à Zinder, la 5 éme Edition DU CROSS FEU LT COLONEL ISSAKA OUSMANE

Depuis 5 ans, il est devenu une tradition pour les anciens athlètes du Niger de rendre un hommage mérité au père de l’athlétisme Nigérien à savoir le Feu Colonel Issaka Ousmane. Ce dimanche 8 Mai, l’ADAAN n’a pas failli à la tradition, en organisant une série de cross à l’intention des filles et garcons des établissements scolaires de la ville de Zinder. Grace aux efforts de tout le monde ce cross a été un succès malgré la modicité des moyens cette année. Ce cross a enregistré la participation de 437 filles et 464 garçons des établissements scolaires de la ville de Zinder.

De 1977 à 1988,  feu Colonel Issaka Ousmane a travaillé sans relâche pour donner à l’athlétisme nigérien ses lettres de noblesse. Il a bénéficié du soutien du ministère de tutelle, à savoir celui de la jeunesse et des sports, de l’Etat Major General des Forces Armées Nigériennes, des grandes sociétés de la place comme la NIGELEC, la SNTN et la coopération bilatérale à savoir la coopération Française.

Le Feu Colonel Issaka a guidé les premiers pas de plusieurs athlètes. Il a su trouver des bourses d’études pour certains et sécuriser des emplois pour d’autres. Les mots ne peuvent exprimer la reconnaissance des amoureux de l’athlétisme. La manière la plus parlante est de maintenir allumée la flamme de ce cross qui lui a été dédié à titre posthume.

Ce cross est aussi dédié à toutes les personnes qui ont accompagné le feu Issaka dans son œuvre titanesque. Pendant plusieurs décennies, le feu Colonel a su, grâce à ses qualités de leader, travailler avec une équipe d’hommes intègres et commis à la cause de l’athlétisme Nigérien. Ces hommes ont pour noms Moukaila Hassane, Maitre Cissé Oumarou, Monsieur Amadi Oumarou, Mr Zamey.

Ce cross vise également à exprimer une grande reconnaissance à des personnalités qui ont aidé de manière désintéressée l’athlétisme nigérien. Il s’agit de feu Colonel Adamou Moumouni Djermakoye, du Colonel Boulama Manga, Mr. Amadou Ousmane dit Gadaizé.

L’association des anciens athlètes du Niger remercie les autorités administratives. au premier rang desquels Mr le gouverneur de la région, les autorités coutumières (Sultanat de Zinder), les autorités militaires, la ligue régionale d’athlétisme, la presse régionale, les services de santé et tous les cadres des ministères de la jeunesse et des sports et de l’éducation nationale pour leur implication sans faille.

La prochaine réunion du bureau de l’association des anciens athlètes du Niger (ADAAAN) décidera du nom de la région ou se tiendra l’année prochaine, ce cross à caractère national et rotatif.

Source : ADAAAN