Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, M. Alma Oumarou a procédé hier au cours d’une cérémonie à l’annonce officielle des prix du Hadj, édition 2016. Il ressort de cette annonce du ministre que le montant du Hadj 2016 a été arrêté à la somme de deux millions soixante-seize mille deux cent cinquante francs (2.076.250 F) CFA. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Commissaire à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO), Cheikh Bello Garba.

Dans les propos qu’il a tenus à cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a souligné que cette cérémonie marque un important tournant dans la mise en œuvre des actions de protection des consommateurs au Niger. M. Alma Oumarou a rappelé que le bien-être des populations nigériennes est une des principales priorités du Gouvernement de la 7ème République. «Ainsi, pour mieux aider nos pèlerins, il y a lieu d’examiner toutes les charges afférentes au Hadj afin d’améliorer les conditions d’accomplir le pèlerinage» a dit le ministre.
Il a ajouté qu’à cet effet il a mis en place par arrêté N°0067/MC/ PSP/DGC du 11 septembre 2014, un Comité chargé de réfléchir sur la structure des prix du Hadj, avec comme mission principale d’examiner toutes les charges rentrant dans le cadre de la fixation du prix du Hadj ; de faire des propositions de structure des prix des prestations de services des agences de voyage ; de suivre la structure des prix des prestations de services des agences de voyage ; et de veiller à la publicité des prix du Hadj ainsi qu’aux prestations de services des agences de voyage. Pour le suivi et la mise en œuvre des conclusions du Comité chargé de réfléchir sur la structure des prix du Hadj, un sous-comité a été créé par arrêté N°036/MC/PSP/ DGC/DCI/LCVC du 26 mai 2015.
Selon M. Alma Oumarou, le Comité s’est penché pour déterminer le prix du Hadj 2016 avec la même démarche inclusive et la même méthode en tenant compte de l’évaluation de la structure des prix de l’année dernière. Le comité a croisé ses informations avec celles d’une étude commanditée par le Cabinet du Premier Ministre. C’est ainsi qu’il a arrêté le montant à deux millions soixante-seize mille deux cent cinquante francs (2.076.250 F) CFA pour le Hadj 2016 : 1.000.000 F pour le billet d’avion ; 490.000F pour l’hébergement à la Mecque et à Médine ; 101.250 F pour la restauration et la couchette à Mina ; 150.000F pour le chèque du pèlerin ; 75.000F pour l’encadrement du pèlerin ; 60.000F pour le kit pèlerin ; et 200.000F pour la charge des agences.
Le ministre a indiqué que ces prix plafonds sont issus du consensus de toutes les parties prenantes, et ils seront officialisés par un acte administratif de l’autorité compétente. M. Alma Oumarou a dit que pour protéger les consommateurs et garantir la libre concurrence entre les prestataires de service, les prix officiels du Hadj et la publicité des prix doivent être respectés par les agences de Hadj à travers l’affichage avec une visibilité des tarifs des différentes prestations, conformément aux textes en vigueur. Le ministre a enfin adressé ses remerciements à toutes les parties prenantes aux travaux et a émis le vœu que les usagers sentiront réellement les effets de cette structure des prix du Hadj.

Oumarou Moussa(onep)