Chaque année, le 20 juin, nous célébrons la Journée mondiale des réfugiés pour saluer le courage et la résilience des réfugiés et des personnes déplacées dans le monde. Cette année, la commémoration de la Journée mondiale des réfugiés a battu le record avec plus de soixante millions de déplacés internes et externes dans leurs pays.

Comme l’a dit le Secrétaire d’Etat John Kerry, la Journée mondiale des réfugiés « est un moment pour honorer ceux qui ont fui la violence et les persécutions, et ceux qui les ont aidé sur leur chemin.»

Le Niger mérite une reconnaissance spéciale à l’occasion de cette journée pour ses efforts soutenus pour héberger 54.000 réfugiés maliens ainsi que 280.000 déplacés Nigériens et Nigérians qui ont fui la violence de Boko Haram. Les récentes attaques barbares perpétrées par Boko Haram dans la région de Diffa ont fait déplacer plus de 50.000 personnes. C’est un crédit à mettre à l’actif de l’hospitalité et de la gentillesse du peuple Nigérien qui accueille à bras ouverts et avec promptitude les voisins qui sont dans la nécessité.

Les Etats-Unis s’engagent à travailler avec le Niger en vue de subvenir aux besoins des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les Etats-Unis sont le plus grand pourvoyeur d’aide humanitaire au monde en octroyant des milliards de dollars par an, destinés à procurer des secours à de millions de personnes les plus vulnérables. Au Niger, nous travaillons avec les organisations non gouvernementales de même que le Gouvernement pour subvenir aux besoins des refugiés et les personnes déplacées dans les régions de Tillabéry, Tahoua, Diffa et Niamey.

Les crises humanitaires dans le monde ont péniblement démontré qu’en dépit de nos efforts, toutes les nations doivent mieux faire. C’est pour cette raison que le Président Obama accueille le Sommet des Leaders sur les réfugiés le 20 Septembre 2016 en marge des travaux de l’Assemblée Générale annuelle des Nations Unies. Les participants potentiels à ce sommet sont priés de donner de nouvelles contributions pour financer l’humanitaire, accroître les opportunités pour la réinstallation des réfugiés ainsi que d’autres débouchés pour l’éligibilité de ces derniers, et accroître les opportunités d’un accès légal à l’emploi par les réfugiés, l’éducation ainsi que d’autres opportunités à travers le monde.

Les Etats-Unis s’engagent à faire davantage et travailleront sans relâche dans les mois à venir pour canaliser les efforts des bonnes volontés humanitaires du monde pour un avenir plus radieux pour les réfugiés partout.

Ambassade d’États-Unis Niamey