Au moins dix personnes ont été tuées et une vingtaine d’autres blessées mardi 28 juin dans la soirée dans un attentat-suicide survenu dans un terminal de l’aéroport international d’Istanbul, le plus grand de Turquie, a annoncé le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag.

« Malheureusement, 10 personnes ont été tuées selon un premier bilan », a dit Bekir Bozdag au Parlement, à Ankara. « Un terroriste a commencé à tirer avec une kalachnikov puis s’est fait exploser », a-t-il brièvement expliqué devant les députés. On ignore s’il était seul ou si l’attentat a été exécuté par plusieurs assaillants.

Tous les vols ont été suspendus au départ du plus grand aéroport de Turquie, et le 11e dans le monde, qui a vu transiter l’an dernier quelque 60 millions de passagers.

Un grand mouvement de panique a secoué le terminal des vols étrangers lorsque deux violentes explosions suivies de coups de feu ont été entendues aux alentours de 22H00 locales.

Plus d’une dizaine d’ambulances ont été dépêchées sirènes hurlantes vers le terminal des vols internationaux, a indiqué la chaîne d’information CNN.

Selon des témoins cités par cette chaîne, deux violentes déflagrations ont sécoué le terminal provoquant un mouvement de panique parmi les passagers. « C’était très fort, tout le monde a paniqué et s’est mis à courir dans toutes les directions », a dit l’un d’eux sur CNN-Türk.

Des photos diffusées sur les réseaux sociaux montraient d’important dégâts matériels à l’intérieur du terminal et des passagers gisant au sol.

AFP