L’attaque terroriste perpétrée par Boko Haram dans la nuit du 3 au 4 Juin à Bosso, dans la région de Diffa, Niger, a causé un très haut tribut en vies humaines, notamment au sein des forces armées nigériennes mais aussi de celles du Nigeria voisin. Elle démontre une fois de plus que nous devons rester unis face  à ceux qui souhaitent nous diviser.

L’attaque représente un niveau de violence aveugle et inouï qui ne peut que provoquer l’indignement de l’ensemble de la communauté internationale.

L’Union européenne présente ses sincères condoléances au peuple du Niger et du Nigéria ainsi qu’au aux familles des victimes. Elle souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

L’Union européenne restera engagée aux côtés du Niger et des pays de la sous-région, y compris dans le cadre du G5 Sahel, dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.