La salle de conférence du Grand Hôtel a servi de cadre à un évènement tout aussi exceptionnel et inédit pour le football nigérien. Il s’agit de la cérémonie officielle de signature d’une convention de partenariat le samedi 16 juillet dernier entre Airtel-Niger S.A et la fédération nigérienne de football (FENIFOOT). C’est la suite logique d’un partenariat qui dure depuis années avec l’arrivée à la tête de la fédération du Colonel-Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé en 2009. La salle était archicomble. Plusieurs sommités du football nigérien tant de Niamey que des huit autres ligues régionales du pays. Seul et unique bailleur de fonds du sport actuellement au Niger, l’opérateur de téléphonie Airtel qui, depuis quelques années sponsor officiel du sport-roi : la lutte traditionnelle, décide désormais d’accompagner le football et ce, de manière conséquente. Ainsi 496 millions de francs CFA ont été dégagé par Airtel pour soutenir sur deux saisons les deux activités phares de la FENIFOOT. Il s’agit du championnat national U-17 communément appelé Airtel Jeunes Talents (A.J.T) dont les compétitions pour l’année 2016 démarre en aout prochain et le championnat national de Ligue 1 Airtel de football. Une bouffée d’oxygène pourtoute la jeunesse footballistique nigérienne qui en a énormément besoin. C’est pourquoi dans son intervention, le président de la fédération nigérienne de football le Colonel-Major Pelé a tenu à saluer et remercier l’administration d’Airtel et surtout son directeur général Raymond Mendy pour leur clairvoyance et la promptitude avec laquelle ils ont su intervenir à temps pour sauver les meubles. « Avec cette manne de notre partenaire stratégique, nous pouvions sans risque de me tromper, que notre football va reprendre du souffle. N’eut été cette action d’Airtel, nous ne savions pas comment nous allons trouver le financement de le Ligue 1 de la saison prochaine ».
En décembre dernier, lors de l’assemblée générale ordinaire, le président de la FENIFOOT avait demandé à tous les clubs de la Ligue 1 et de 2ème Division de faire du « sacrifice » car les caisses sont quasiment vides. Pour sa part, le Directeur Général d’Airtel-Niger Raymond Mendy a indiqué : « C’est un vieux projet qui vient d’être
enfin concrétisé. La somme de 496 millions est reparti comme suit : 400 millions de francs CFA pour financer le championnat national des U-17 ou Airtel Jeunes Talents et la Ligue 1 qui prend désormais le label Ligue 1 Airtel de football et ce, sur deux ans. Les 96 millions serviront à l’achat d’équipements sportifs ». Selon Mendy : «
Airtel décide de sponsoriser le football parce que nous y croyons à ces jeunes talents dont regorge énormément le Niger. Nous allons continuer à vous accompagner et ce, pour le plaisir et le bonheur de cette jeunesse. Airtel déjà partenaire du football avec le financement d’Airtel Jeunes Talents. En clair, c’est une suite logique de ce parte-

nariat ». Témoin oculaire de cette cérémonie, le ministre des Sports Salisou Ada n’a pas manqué de mots pour féliciter Airtel et son directeur général mais aussi les encourager de continuer à financer le sport. C’est un moment fort et je ne peux que me réjouir de l’aboutissement de ce projet », a martelé Salissou Ada. Plusieurs person-
nalités ont rehaussé de leur présence notamment le ministre de la Renaissance Culturelle et des Arts Assoumana Malam Issa également membre du comité exécutif de la FENIFOOT, du président du COSNI Elh Idé Issaka, des présidents des 8 ligues régionales de football, des responsables des clubs, des joueurs du Mena cadet et surtout d’un parterre des journalistes.
Ousmane Keita (Le Républicain No2086)