Les medias sociaux ou réseaux sociaux constituent sans conteste une véritable révolution en matière de communication. Facebook, youtube, linkedin, Google, Twitter, Instagram, Whats’up, Imo pour ne citer que ceux-là rendent véritablement notre monde un village planétaire en nous offrant plus d’informations et d’opportunités. De plus en plus ces réseaux supplantent les medias classiques comme première source d’information pour les citoyens. En plus du caractère instantané de l’information, les réseaux sociaux nous donnent également l’opportunité de réagir de manière interactive aux informations reçues. De proche en proche, avec les medias sociaux on cesse de subir l’information. On devient agent d’information. L’univers de Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook) fait de chaque citoyen un potentiel journaliste !

Les réseaux sociaux ont permis d’évincer des dictatures (printemps arabes et balaie citoyen au Burkina). Les medias sociaux constituent également un véritablement moyen de formation et de développement personnel.

Le revers de la médaille c’est que comme toute œuvre humaine, les réseaux sociaux  ont aussi leurs méfaits. En effet, la cybercriminalité, la perte de temps et d’argent, la dépravation des mœurs, la propagande terroriste, la pédophilie ou d’autres antivaleurs sont entre autres dangers encourus par les usagers des réseaux sociaux. D’aucuns accusent même les réseaux sociaux pour justifier les résultats catastrophiques au Bac 2016 !

Mais à notre humble avis, tout dépend de l’usage qu’on en fait : celui-ci peut être bon ou mauvais. Un groupe de cybers amis vient d’organiser une action de salubrité publique à Niamey. Le président Erdogan a appelé son peuple à la résistance via les medias sociaux. Que d’opportunités de travail, d’études et de relations humaines fraternelles et amicales à gogo sur le web ! C’est dire que cette merveille que sont les réseaux sociaux constitue une très bonne chose. Tout dépend donc de comment vous l’utiliser. C’est comme votre poste téléviseur que pouvez utiliser selon vos convenances. Nous appelons surtout au bon usage de ces outils notamment par les plus jeunes d’entre nous. Aux parents de veiller au petit smart phone offert aux mineurs qui pourrait s’avérer une bouée de sauvetage pour eux… ou une bombe de destruction massive.

EMS