Le 2 août, c’est la veille du 56è anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Niger. C’est la date choisie par le gouvernement pour l’inauguration officielle de l’hôpital général de référence de Niamey. Le dernier conseil des ministres a d’ailleurs adopté les statuts de cet hôpital, l’un des plus grands d’Afrique de l’ouest. L’ouverture de cet hôpital de référence va permettre de décongestionner les hôpitaux de Niamey et même de l’intérieur du pays et de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins.

D’une capacité de plus de 500 lits, fruit de la coopération chinoise,et d’un coût global de plus de 40 milliards de fcfa (environ 66 millions USD), ce complexe sera le plus grand et le plus moderne hôpital de référence de l’Afrique de l’Ouest, a affirmé le président Issoufou à l’occasion d’une visite de ce chantier.

L’hopital de référence de Niamey est construit sur une superficie de 16 hectares, à la périphérie nord de Niamey, par l’entreprise chinoise CGC. Au sein de ce joyau tous les services y sont représentés, notamment les urgences, la cardiologie, un bloc opératoire comprenant 12 salles, le laboratoire, la banque de sang, les imageries, et les hospitalisations. C’est sans conteste une bouffée d’oxigène à l’endroit du peuple nigérien, fruit de la très fructueuse coopération sino-nigérienne. Bon usage alors pour le plus grand bien des Nigériens.

EMS