Alors que Hama Amadou avait fui la justice de son pays pour la tristement célèbre affaire des bébés importés, sous pression de ses militants et sa volonté de puissance, le fugitif avait décidé de renter au Niger un 14 novembre 2015. A cette occasion comme garantie à son mentor, Soumana Sanda avait tenu un discours devant ses affidés. Une véritable déclaration de guerre. Pour rappel de l’état d’esprit d’alors de Soumana Sanda et ses compagnons d’infortune, Niger Inter reprend ici cette allocution de Soumana Sanda prononcée le 13 novembre 2014.

Allocution du Président Régional du MODEN FA LUMANA AFRICA NIAMEY, SOUMANA SANDA, devant le bureau politique national le vendredi 13 novembre 2015.

Mesdames et messieurs les membres du BPN;

Militantes, militants ;

Chers amis ;

Demain sera un jour mémorable ; Demain nous allons réécrire l’histoire politique de notre Pays ;

Demain nous allons choisir de vivre dans la dignité ou de vivre à jamais dans la honte et la soumission;

Demain les populations de Niamey et les très nombreux partisans de notre leader venus de la diaspora et de l’intérieur du pays seront face à leur destin ;

Demain l’exploit du 1 er Novembre 2015 sera multiplié par 100 ;

Oui chers amis demain sera un autre jour car ce que nous attendions depuis fort longtemps, le retour de notre Président-Candidat SE HAMA AMADOU est officiel. Il viendra comme promis en plein jour et par l’aéroport international DIORI HAMANI.

Vous vous rappelez que pour l’en dissuader Le SECRETAIRE GENERAL du PNDS TARAYYA MASSOUDOU HASSOUMI avez menacé de l’arrêter et que dans la même foulée, en votre nom à tous j’avais rétorqué qu’il a menti car nous ne le permettrons pas. Vous vous rappelez également que le Président kamamini du PNDS TARAYYA BAZOUM MOHAMED a péremptoirement déclaré que HAMA ne reviendra pas.

Vous vous rappelez enfin que nous avions toujours soutenu que la seule et unique stratégie de réélection du candidat du PNDS TARAYYA ISSOUFOU MAHAMADOU alias Charlie est bâti sur le non retour de HAMA et sur des élections truquées.

Eh bien, Hama sera bel et bien parmi nous le samedi 14 Novembre 2015 à partir de 15heures et les élections seront libres, transparentes, inclusives car nous y veillerons de toutes nos forces.

Pour cela, nous avons décidé d’organiser un accueil pacifique, qui se déroulera selon L’itinéraire suivant :

Aéroport – Boulevard Mali Béro (entre la Station Escadrille et l’aéroport militaire)- Rond point Wadata – Siège du Bureau Politique National (zabarkan) où le Président s’arrêtera pour saluer les militants pour 10 minutes – reprise du cortège vers place Toumo – Rond point terrain musulman – Rond point Lako – Rond point ENA – Rond point GADAFAWA – Route Tillaberi (Rond point Cour d’appel) —résidence du Président.

Mais, si jamais le pouvoir tente de nous en empêcher, nous résisterons, si nous sommes agressé nous nous défendrons Nos intentions sont certes pacifiques, mais notre engagement et notre détermination à raccompagner le candidat de notre parti auprès de sa famille ne doivent souffrir d’aucune ambigüité.

Nous ne le répéterons jamais assez, aucune force sur terre ne nous empêchera d’accueillir HAMA AMADOU, de protéger, de défendre son intégrité physique, son honneur et sa dignité.

Que cela soit clairement entendu, face à la force brutale nous opposerons la résistance dans l’endurance et la détermination avec tout notre cœur car nous avons fait un choix, celui de sauver HAMA AMADOU de ses bourreaux ou de mourir en essayant.

Aussi, je sonne la mobilisation générale pour que demain, Niamey soit noir de monde, un monde qui tiendra jusqu’à ce que HAMA AMADOU soit à sa résidence parmi les siens.

Que Dieu vous bénisse et qu’il bénisse le Niger

Je vous remercie

SOUMANA SANDA, devant le bureau politique national le vendredi 13 novembre 2015

PS : le titre est de confrères d’Actuniger