La Coordination des Mouvements de l’Azawad et la Plate forme du 14 juin ont signé, hier à un Niamey, un document d’entente dénommé « Déclaration de Niamey » pour le retour de la sérénité à Kidal et dans le Nord Mali en général.

C’est devant le Premier ministre nigérien, M. Brigi Rafini, que M. Alghabass Ag Mohamed Ali et Hanoune Ag Intalla, respectivement au nom de la CMA et de la Plate forme du 14 juin, ont apposé leur signature sur la « Déclaration de Niamey » tenant lieu de document d’entente, qui a aussi été paraphé par le ministre d’Etat en charge de l’Agriculture du Niger, M. Albadé Abouba, ce en présence de l’ambassadeur d’Algérie au Niger, SE. Ballal Azzouz.

Lors-de-la-signature-de-laccord
Pour le Premier ministre Brigi Rafini, la signature de ce document consacre une entente très forte entre les deux mouvements. Brigi Rafini a félicité, à cette occasion les acteurs « pour cette victoire sur eux-mêmes ».  »C’est extrêmement important pour vous-mêmes, pour le Mali, pour le Niger et pour toute la sous-région », leur a-t-il dit. La « Déclaration de Niamey », est l’aboutissement d’un intense travail d’échanges mené sous la facilitation du ministre d’Etat à l’Agriculture, M. Albadé Abouba, et de l’ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire, SE. Ballal Azzouz.
Intervenant à l’entame de la cérémonie de signature, le ministre d’Etat Albadé Abouba a souligné et salué la hauteur de vue, la responsabilité et le dépassement de soi dont ont fait montre les deux parties. « La déclaration ainsi adoptée et signée l’a été de manière consensuelle. Je me réjouis de l’engagement pris par les uns et les autres pour sa mise en œuvre », a-t-il déclaré précisant que le contenu de ce texte servira de déblai pour le comité de suivi des accords d’Alger. (Lire ci-dessous l’intégralité de la « Déclaration de Niamey »)
Siradji Sanda(onep)
lesahel.org