Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M Brigi Rafini, a présidé hier dans la salle de conférence  »Bitinkodji » de l’hôtel Caraïbes, les assises du premier séminaire gouvernemental au titre de la deuxième mandature du Président Issoufou Mahamadou.

Il s’agit d’une rencontre de remise à niveau de l’équipe gouvernementale sur une initiative du Premier ministre, conformément à sa Déclaration de Politique Générale (DPG) qui a été présentée devant la représentation nationale en début de ce mois de juin. L’objectif est de permettre aux membres du Gouvernement d’être édifiés sur les orientations du Programme de Renaissance II initié par le Président Issoufou Mahamadou, et de connaitre les orientations de chaque département ministériel en vue d’asseoir un travail et de forger ou susciter l’esprit d’équipe gouvernementale.

Dans son allocution à cette occasion, M. Brigi Rafini a rappelé le programme ambitieux du Président de la République pour les cinq années à venir. Ce programme entend  »engager notre pays dans une ère de modernisation si nous voulons effectivement faire entrer notre nation dans l’émergence », a dit le Chef du Gouvernement. Mais pour que cela soit possible, insiste-t-il, il faut, bien entendu, commencer par l’équipe gouvernementale. C’est pourquoi ce présent séminaire a pour thème,  »La modernisation du travail gouvernemental ». On comprend et perçoit bien  »l’enjeu et les raisons qui ont fait que nous avons choisi ce thème pour que nous soyons en mesure de relever les défis qui sont les nôtres et qui exigent d’avoir une équipe gouvernementale solide, soudée, solidaire et efficace », a martelé le Chef de Gouvernement.

Le Premier ministre a également ajouté que c’est pour mieux se préparer à cette mission que tous les membres du Gouvernement se sont retrouvés pour discuter et échanger autour d’un certain nombre de sous-thèmes qui vont  »nous permettre certainement de prendre le bon cap et de réaliser les objectifs que nous nous sommes assignés et que nous a assignés le Président de la République, à savoir le Programme de la Renaissance Acte II ». Intervenant à son tour, le Secrétaire Général du Gouvernement, M. GandouZakara, a indiqué que pour mener à bien les engagements inscrits dans la Déclaration de Politique Générale,  »il faut une équipe gouvernementale, pas seulement un gouvernement. Il faut passer de cet agrégat de personnalités diverses à une équipe gouvernementale qui implique vision, collégialité doublée de solidarité, respect des compétences des uns et des autres, mais aussi ouverture en même temps, pour travailler ensemble les dossiers transversaux ».

Ainsi, au cours des deux jours, plusieurs communications seront faites sur les différents sous-thèmes retenus au cours de ses assises. Il s’agit, entre autres du Programme Cadre, du Programme sectoriel ainsi que des stratégies qui les portent.
 »Une piqure de rappel sera faite sur le Programme de Renaissance Acte II afin de permettre à chaque ministère de s’orienter, des zooms seront également faits sur la renaissance culturelle, sur l’initiative 3N et sur le transfert de compétences », a ajouté M. Gandou Zakara.

Le Secrétaire général du Gouvernement a rappelé auparavant que le Premier ministre a insisté, dans sa DPG, sur un triptyque,  »qui est la modernisation politique, sociale et économique qui ne peut aboutir qu’à la condition préalable de la renaissance culturelle, la superstructure mentale qui permet de rendre accessibles tous les autres engagements que nous avons pris ». Ce séminaire gouvernemental a vu la participation d’un expert venu du Burkina Faso, Dr Poussi Sawadogo, et du Haut Commissaire à la Modernisation de l’Etat, M. Amadou Saley Oumarou.

Zabeirou Moussa(onep)
lesahel.org