Le Directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile du Niger (ANAC/Niger), M. Ayaha Ahmed, et le chef de la délégation équato-guinéenne, M. Alejandro Ona Owono Nchama, ont procédé, hier matin à Niamey, à la signature d’un mémorandum qui permettra aux compagnies aériennes désignées de commencer à desservir les capitales de nos deux pays conformément au vœu exprimé par nos deux Chefs d’Etat leurs excellences Issoufou Mahamadou et Théodoro Obiang Nguema Bazogo (Président de la République de Guinée Equatoriale).

Cette cérémonie s’est déroulée dans la salle de réunion de l’ANAC/ Niger en présence des experts nigériens et équato-guinéens de l’Aviation Civile.

En prenant la parole à cette circonstance, le directeur général de l’Agence Nigérienne de l’Aviation Civile du Niger a rendu un hommage mérité aux dirigeants de nos deux pays respectifs qui ont opté pour le raffermissement des relations d’amitié et de coopération entre le Niger et la Guinée Equatoriale. Cette cérémonie traduit la volonté des Chefs d’Etat et de Gouvernement à travers la décision relative à la mise en œuvre de la Déclaration de Yamoussoukro concernant la libération de l’accès aux marchés du transport aérien en Afrique adoptée à Lomé le 12 juillet 2000.

La signature de ce Mémorandum d’Entente et sa mise en œuvre contribueront dira M. Ahaya Ahmed de manière significative à désenclaver notre pays, permettant ainsi aux opérateurs économiques et investisseurs de l’Afrique Centrale de se rendre au Niger, un pays qui regorge d’énormes potentialités notamment en matière de commerce, d’agriculture, des mines et du tourisme.

Le DG de l’ANAC a enfin transmis aux autorités aéronautiques de la République de Guinée Equatoriale les salutations fraternelles du Ministre d’Etat en charge des Transports, M. Omar Hamidou Tchiana, du gouvernement ainsi que du peuple nigérien avant de les inviter à mettre leur présence à profit pour visiter toutes les merveilles du Niger.

Pour sa part le chef de délégation équato-guinéenne M. Alejandro Ona Owono Nchama s’est réjoui de la concrétisation de ce vieux projet qui marque le début de relation pas seulement économique mais aussi d’une coopération entre les Agences de l’Aviation Civile de nos deux pays frères.

Aïchatou Hamma Wakasso (onep)