Un comité chargé de révision des lois électorales a été mis en place par le ministre de l’intérieur M. Bazoum Mohamed le 14 octobre dernier. Ce comité au sein duquel on retrouve les représentants des présidents de la République, de l’Assemblée nationale, du CNDP, de la majorité parlementaire et de l’opposition se voudrait une mise en œuvre des recommandations de la Commission électorale nationale  indépendante (CENI).

En effet, selon nos sources, à l’occasion des séminaires et ateliers, la CENI aurait suggéré une mise à jour des textes électoraux. C’est ainsi que le ministère de l’intérieur a créé par arrêté le comité en question qui dispose d’un délai de trois mois pour déposer ses conclusions.

Selon le ministre d’Etat chargé de l’intérieur contacté par nos soins, après cette étape les propositions de réforme du comité seront soumises au Conseil National de Dialogue politique (CNDP) puis au parlement.  C’est dire que c’est une démarche dialogique qui est engagée dans le cadre de cette réforme pour harmoniser les textes électoraux au Niger. Wait and see.

T B