Messieurs les vice-présidents du MNSD Nassara ;
• Monsieur le Secrétaire Général du MNSD Nassara
• Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique National du MNSD Nassara ;
• Mesdames et Messieurs les Députés nationaux ;
• Mesdames et Messieurs ;
• Chers compatriotes.
De prime abord, je voudrais m’incliner devant la mémoire des éléments des Forces de Défense et de Sécurité, lâchement assassinés le 06 Octobre dernier à Tazalit dans la région de Tahoua, alors qu’ils accomplissaient leur devoir sacré de défense de la patrie.

En cette douloureuse circonstance, je m’associe à tous les membres du Bureau Politique National et aux militants du MNSD Nassara, pour présenter aux familles des victimes, toutes nos condoléances et notre compassion, et vous demande de lire une Fatiha, pour le repos de l’âme des disparus.

Mesdames et Messieurs,
Depuis l’annonce par le MNSD-Nassara de rejoindre le camp présidentiel, beaucoup de nos concitoyens se sont interrogés sur les profondes motivations de cette mutation politique, considérée par certains, comme inattendue, incompréhensible et anachronique sur le plan idéologique.

Le MNSD-Nassara comprend bien ces différentes interrogations, car notre formation politique a longtemps incarné une opposition institutionnelle responsable, qui a su prôner des méthodes novatrices, en matière de lutte démocratique; des méthodes qui proscrivent la violence politique dans toutes ses formes, voire la haine et l’intolérance, pour ne privilégier et ne promouvoir que la confrontation des idées au nom de l’intérêt supérieur de la Nation.

Fidèle à cette vision politique, le MNSD –Nassara, s’est toujours positionné comme une organisation dont le devoir est de créer, toutes les conditions nécessaires, pour un meilleur ancrage de la cohésion et de la concorde nationales, socles indispensables à toute œuvre de développement.

Telle est l’approche, j’allais dire, le fil conducteur qui a guidé nos actions dans le combat politique que nous avons mené en collaboration avec d’autres partis politiques, avec lesquels nous avons joué, plusieurs années durant, avec humilité mais avec abnégation, le rôle dévolu à l’opposition, de contre-pouvoir, au nom de la défense des intérêts de la Nation et de la promotion de la bonne gouvernance.

Militantes et militants du MNSD,
Mes chers compatriotes ;
En cette circonstance particulière et solennelle, le MNSD-Nassara salue, par ma voix, l’esprit de franche collaboration ayant caractérisé les rapports de respect mutuel entre les membres de l’opposition que j’ai dirigée en ma qualité de chef de file, cinq (5) ans durant.

Par conséquent, le MNSD-Nassara assume avec responsabilité, ce pan de son histoire et considère par la même occasion, que son ralliement à la main tendue du Président de la République, loin d’être un reniement de ses actions politiques antérieures, repose sur des substrats de profondes convictions nécessitant, de notre point de vue, une réponse positive à l’appel du Chef de l’Etat.

Et pour cause, le Niger, à l’instar des pays du Sahel, est confronté à des défis complexes pour la paix, la stabilité et le développement, au regard de la persistance de la pauvreté, de l’insécurité alimentaire aggravée par les chocs climatiques et les conflits, la criminalité transfrontalière et la menace accrue du terrorisme.

Aussi, faut –il- se rappeler des tristes souvenirs qui ont émaillé l’évolution politique récente de notre pays: ceux relatifs au développement du Niger resté longtemps hypothéqué par un cycle d’instabilité politique et institutionnelle. Cette instabilité politique qui avait pris trop de place dans la marche de notre vie nationale et entravé sévèrement l’exécution correcte des différentes politiques de développement.

L’éternel retour à la case départ est véritablement une malédiction qu’il y a lieu d’exorciser pour toujours, afin de donner la chance à la jeune démocratie nigérienne de prospérer et de devenir un véritable levier de développement.
Il est vrai que notre pays a connu un bon nombre de combinaisons d’équipes politiques au pouvoir. Cependant, le MNSD-Nassara reste persuadé que la stabilité est encore fragile au Niger, et a besoin de l’éveil de conscience de l’ensemble du corps social, que commande l’édification de la nation et la construction du pays, sous peine de l’exposer à des périls économiques, sociaux et politiques très graves.

Chers compatriotes,
Notre objectif à travers ce rapprochement, vise essentiellement, et vous l’avez compris, à décrisper davantage le climat social et à éviter à notre pays, tout risque de turbulence politique.

En effet, si la situation sécuritaire déjà préoccupante de notre pays venait à se compliquer et si la quiétude relative qui règne dans nos cités malgré un environnement sous régional et régional plein de périls, venait à être perturbée par des déchirures et fractures sociales, notre pays serait alors exposé à de graves aléas dont les conséquences seront néfastes pour le bien être et l’épanouissement des citoyens.

De même, on le sait, les terroristes traqués en Syrie, en Irak et en Libye juste à côté de nous, pourraient trouver dans un Niger affaibli par des querelles politiques byzantines et une éventuelle instabilité sociale, une terre de prédilection pour poursuivre leurs basses besognes. Notre parti ne peut tolérer un tel risque.

C’est pourquoi le MNSD-Nassara, soucieux du développement harmonieux du peuple nigérien, a mis de côté son égo et son orgueil, pour se mettre au service de la nation. Notre parti demeure convaincu, que les contingences endogènes et exogènes, liées entre autres à la géopolitique, nécessitent une union sacrée, pour vaincre les périls du moment.

En contrepartie, le MNSD Nassara nourrit l’espoir, que le Président de la République ouvre une nouvelle page politique du Niger, s’articulant exclusivement autour du renforcement de la bonne gouvernance, de l’affermissement de la démocratie et des libertés individuelles et collectives, dans un climat social apaisé.
De même, il est essentiel que les politiques de développement soient mieux recentrées sur les questions prioritaires en vue d’accélérer le développement humain.

Nous invitons par conséquent, tous les Nigériens en général et les partis alliés en particulier, à la formation d’un bloc patriotique infrangible pour permettre à toutes les composantes sociales de notre cher pays, d’œuvrer ensemble, avec courage et détermination, dans l’unisson et la ferveur des cœurs et des esprits, afin de bâtir un Niger émergent dans la paix et la concorde nationale.

Vive la démocratie
Que Dieu bénisse le Niger et son Peuple !

Je vous remercie de votre aimable attention

À propos de l’Auteur

S.E. ELHADJ SEINI OUMAROU, PRESIDENT DU MNSD NASSARA