Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le comité exécutif de l’UESNF(Union des étudiants et stagiaires Nigériens de France) s’est réuni avec les responsables du département de la coordination géographique de Campus France à savoir Mr Joaquim Pedraza (Responsable Afrique) et Mr Michel Hardy(coordinateur Gouvernements Etrangers Afrique).

Au cours de cette réunion qui s’est tenue au siège de Campus France à Paris, nous avons échangé sur la convention en cours de négociation entre le gouvernement du Niger et Campus France à propos de l’accueil et hébergement des boursiers Nigériens sur le territoire Français.

En effet, les étudiants Nigériens rencontrent beaucoup de difficultés à leur arrivée en France pour trouver un logement.

Nous fondons beaucoup d’espoir sur l’aboutissement de la convention car Campus France dispose d’un quota important de logements en résidence universitaire des différents CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires).

Ainsi, les boursiers Nigériens n’auront plus de problème de logements à leur arrivée vu que Campus France aura déjà réservé les logements et se portera comme garant.

La secrétaire générale du ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation du Niger, l’attaché académique de l’ambassade du Niger en France, le service culturel de l’ambassade de France au Niger et les responsables de la zone Afrique de campus France se sont réunis en novembre et ont profité de l’occasion pour évoquer la convention qui est en bonne voie.

Cependant, pour l’aboutissement de la convention, il faut une garantie financière du gouvernement Nigérien et nous avons plaidé pour une baisse des frais Campus France vu les problèmes économiques auxquels le Niger fait face en ces moments difficiles (efforts de guerre, difficultés économiques, etc..).

Les responsables du département de la coordination géographique de Campus France projettent de se rendre au Niger pour discuter de la convention avec le gouvernement Nigérien, l’ambassade de France au Niger et le service culturel.

Le comité exécutif de l’UESNF apporte son soutien total à l’aboutissement de cette convention car elle permettra non seulement de remédier aux problèmes de logements des boursiers Nigériens mais aussi elle permettra d’éviter le retard dans le paiement de nos allocations de bourses (6 mois de retard de bourse actuellement).

Les échanges ont été très chaleureux et les responsables de la zone Afrique du département de la coordination géographique nous ont promis de nous tenir informés de l’évolution de la convention tout en nous rassurant de tenir compte de nos doléances dans la mesure du possible.

Le comité exécutif de l’UESNF réclame le paiement de tous les arriérés de bourses dans les meilleurs délais et dénonce ce retard de 6 mois qui précarise davantage les boursiers Nigériens de France.

Nous profitons de l’occasion pour condamner l’assassinat lâche et barbare de l’ambassadeur Russe SEM Andreï Karlov en Turquie ainsi que l’attentat au camion de Berlin(Allemagne).
Nos condoléances les plus attristées aux familles et amis des victimes, soyons plus que jamais unis pour faire face au terrorisme dans le monde et ne cédons jamais à la peur !

En ce 58ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, nous demandons au gouvernement Nigérien de tenir ses engagements vis-à-vis du peuple et nous appelons la majorité et l’opposition à œuvrer ensemble main dans la main pour le développement du Niger dans un esprit républicain, « Le Niger est notre bien, certainement notre bien le plus précieux » Feu Général Seyni Kountché.

Vive l’USN !

Vive l’UESNF !

Vive la République du Niger !

Tous unis, nous vaincrons !

YAYE HAROUNA Abdoul Latif

Président de l’UESNF (union des étudiants et stagiaires Nigériens en France)

Elu au conseil d’administration de l’université Claude Bernard Lyon 1

Contact : uesnfrance@gmail.com

Ampliations :

-CD/USN

-CAB/Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation

-CAB/PRN

-Ambassade du Niger en France