Le président de la République S.E Issoufou Mahamadou vient d’être lauréat du Prix Mandela de la Gouvernance Edition 2016.  Les prix Mandela, apprend-on,  « contrairement au Prix Nobel Nelson Mandela sont décernés à des personnalités ou institutions en vue de les récompenser pour les actions louables en faveur de l’Afrique et de la Paix dans l’esprit de Nelson Mandela ».

C’est ainsi que l’édition 2016 a été attribué à des chefs d’Etats et des personnalités africains dans les domaines où chacun a fait montre du sens de leadership et d’excellence. Dans ce sens il a été décerné au président de la République, chef de l’Etat Issoufou Mahamadou le Prix Mandela de la Sécurité, «pour sa politique ferme en matière de sécurité nationale et son leadership régional en matière sécurité pour combattre le terrorisme-djihadiste et le trafic de drogue dans le Sahel et l’espace du Lac Tchad».

En dehors du président Issoufou parmi les chefs d’Etat africains lauréats l’on peut citer :

  • le président béninois, Patrice Talon primé pour le Prix Mandela de la Gouvernance, «pour sa vision et son comportement de bon gestionnaire de la chose publique, son refus de la politique spectacle et son ardent désir orienté vers l’émergence de son pays.
  • Mohamed VI, le souverain marocain distingué cette année du Prix Mandela pour la Paix, «pour sa contribution à l’édification d’une société de justice et de paix entre les hommes et les nations, ses actions très louables en faveur de promotion du développement de l’Afrique à travers sa diplomatie économique, sécuritaire, humanitaire, culturelle et spirituelle.»
  • Ibrahim Boubacar Keita, président du Mali, Prix Mandela de la Démocratie, «pour son immense contribution à la consolidation démocratique au nord du Mali à travers l’Accord d’Alger, à la stabilisation politique et sécuritaire du Mali et par ricochet à la stabilisation du Sahel»;
  • Macky Sall, président du Sénégal, Prix Mandela de l’Emergence, «pour son projet de société visionnaire, décliné en PSE (Plan Sénégal Emergent) pour le développement et l’avenir du Sénégal».

C’est un rappel le rang du Niger dans le classement 2015 du spécialiste américain Global Fire Power a été assez intéressant : parmi les armées les plus puissantes au monde, notre armée a été classée 82ème  et 10ème en Afrique. Un véritable exploit. Cette prouesse n’est pas le fruit du hasard : elle s’explique et se justifie par le leadership de qualité du chef suprême des armées. A Niger Inter, nous considérons qu’il n’y a aucune surprise au regard de la vision d’avant-garde très clairement affichée par le chef de l’Etat sur les questions de sécurité au Niger et dans le monde dès sa prise de fonction.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR