Ce jeudi 15 décembre, son altesse Oumarou Ibrahim Oumarou vient d’être intronisé 52ème sultan de l’Aïr  dans le respect des us et coutumes du sultanat d’Agadez. Elu il y a quelques mois par un collège électoral constitué à Doguerawa dans la pure tradition de la désignation du ‘’sarkin abzin’’, l’intronisation de son altesse Oumarou Ibrahim a connu un éclat de grand jour en présence de ses pairs nigériens, étrangers dont ceux du Nigeria et la quasi-totalité des chefs traditionnels de la région d’Agadez. Au même moment où la cérémonie d’intronisation se déroulait au sultanat, les festivités battaient leur plein : chameaux, chevaux et ânes harnachés ; hommes, femmes, enfants sortis massivement exhibant l’art et la beauté du patrimoine agadézien montrant ainsi la richesse culturelle du terroir ; des cantatrices comme Habsou Garba, Zara Dibissou, le groupe Albichir de Tchiro, Maman Sani Maigochi et de nombreux artistes nationaux venus des quatre coins du Niger ont offert à l’assistance des instants mémorables.

sultan2

© NigerInter.com

Ces festivités s’étaient déroulées en présence des hautes autorités du pays dont le premier vice-président de l’Assemblée nationale, le ministre de la renaissance culturelle M. Assoumana Malam Issa et  porte-parole du gouvernement, le président du comité d’organisation d’Agadez Sokni le ministre conseiller Rhissa Ag Boula, plusieurs personnalités civiles et militaires et invités. Il faut noter que les conditions météorologiques n’ont pas permis au premier ministre S.E Brigi Rafini d’assister à cette cérémonie d’intronisation, un des moments forts d’Agadez Sokni comme prévu dans le programme.

 Avant la suspension des festivités de ce matin au stade régional d’une capacité de 3000 places avec cabine de presse et espace VIP, les agadéziens, en euphorie,  avaient donné à la fête une tournure d’une ‘’bianou’’, cette autre fête légendaire d’Agadez où ils se mettent en transe en déchainant toutes les passions. Les cérémonies de réjouissances dans le cadre de cette intronisation reprendront ce soir à partir de 20 heures à la maison de la culture Fatima Ibrahim dite ‘’Laya’’ avec les manifestations culturelles dont le FIMA au programme. Rappelons que le sultan Oumarou Ibrahim vient de succéder à son père comme 52ème ‘’sarkin abzin’’.

EMS et Abdoulaziz Moussa, depuis Agadez