Selon certaines informations le procès dans le cadre de la scabreuse affaire des bébés importés aurait lieu le 13 février prochain à Niamey. Cette affaire impliquant plusieurs personnalités et leurs épouses a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le pays.

Les deux points d’orgue de cette affaire ont été l’arrestation d’une vingtaine de personnalités dont des épouses de quelques barons qui ont par la suite été remises en liberté provisoire et la fuite de la personnalité la plus importante dans ce dossier à savoir Hama Amadou, ancien Premier ministre et challenger du Président Issoufou Mahamadou aux dernières élections présidentielles.

Ce dernier sous le couvert d’une évacuation sanitaire, a pris une fois de plus la clé des champs afin de ne pas faire face à la justice dans le cadre de la recherche de la vérité.

Le 13 février prochain, les personnalités qui bénéficient de la liberté provisoire vont probablement se voir juger dans le cadre de cette affaire qui cristallise les attentions. Parmi ces personnalités figure justement l’une des épouses du Président du Moden Fa Loumana qui se la coule douce à l’extérieur laissant femmes et enfants dans le pétrin.

Ibrahim B.